Un véhicule parcourt plus de 23 kilomètres sur l’E314 avec un conducteur inconscient à son bord

Un conducteur qui avait perdu connaissance au volant sur une autoroute en Flandre a continué à rouler une bonne vingtaine de kilomètres grâce au régulateur de vitesse et au « Lane Assist ».

La Rédaction de L'Avenir
 Illustration
Illustration ©Song_about_summer - stock.adobe.

C’est une drôle de scène à laquelle ont eu droit les automobilistes sur l’autoroute E314 ce dimanche matin, entre Houthalen et Lummen (Limbourg). Sur la bande de gauche, une voiture roulait à environ 50 km/h et zigzaguait dangereusement. Quant au conducteur, celui-ci semblait dormir au volant.

Alertée, la police est rapidement arrivée sur les lieux et a constaté que la personne à bord avait perdu connaissance.

"Nous avons reçu des appels d’autres conducteurs indiquant que la voiture avait déjà heurté la berne centrale et ils ont vu que le conducteur était allongé, la tête en arrière dans la voiture. Il n’a pas non plus réagi quand ils ont roulé à côté de lui et ont klaxonné", a expliqué Gerry Peeters, de la police fédérale, à nos confrères de la VRT.

Mais comment expliquer que la voiture ne se soit pas arrêtée d’elle-même, et surtout, par quel miracle le véhicule n’a-t-il pas causé un accident? En réalité, le conducteur avait enclenché le régulateur de vitesse, qui maintient le véhicule à une allure constante, et le "Lane Assist", qui repère les lignes blanches sur la route et maintient la voiture sur la même voie, a permis au véhicule de ne pas dévier de sa trajectoire.

Les policiers ont tenté d’arrêter la voiture en se plaçant devant elle pour qu’elle ralentisse grâce aux technologies d’assistance du véhicule. Mais la voiture a parcouru une distance entre 23 et 25 kilomètres avant qu’elle ne quitte finalement la route et percute le rail de sécurité, précise Het Nieuwsblad.

Transporté à l’hôpital en ambulance, le conducteur de 41 ans est sorti d’affaire. Il a passé des tests d’alcoolémie et de drogue.