Volcan en éruption en Islande: les images impressionnantes de la lave de nuit (vidéo)

Les images sont pour le moins impressionnantes : l’éruption qui a commencé mercredi dernier dans une vallée inhabitée à une quarantaine de kilomètres de Reykjavik donne lieu à un spectacle de nuit magique.

La Rédaction de l'Avenir avec AFP
 -
- ©AFP

Une éruption volcanique émanant d’une fissure a commencé mercredi passé près de Reykjavik. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle offre des images très spectaculaires. Une vidéo de l’Agence France Presse permet d’assister à une scène hors du commun, filmée pendant la nuit.

Les principales éruptions volcaniques de l’histoire en Islande

Connue comme le pays du feu et de la glace, l’Islande est la plus grande et la plus active région volcanique d’Europe. La grande île de l’Atlantique Nord est à cheval sur la dorsale médio-atlantique, une fissure du plancher océanique qui sépare les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine.

Le déplacement de ces plaques est en partie responsable de l’intense activité volcanique de l’île. Trente-deux systèmes volcaniques sont considérés comme actifs dans le pays.

Voici les principales éruptions de l’histoire de l’Islande:

2021

L’éruption du volcan du mont Fagradalsfjall le 19 mars 2021, à 40 kilomètres de la capitale Reykjavik, a craché plus de 140 millions de mètres cubes de magma dans les vallées de Geldingadalur en six mois.

Selon les vulcanologues, la lave n’avait pas coulé depuis huit siècles sur la péninsule de Reykjanes, et depuis près de six mille ans là où l’éruption a eu lieu. Relativement facile d’accès, l’éruption est devenue une attraction touristique majeure, attirant plus de 430.000 visiteurs, selon l’Office du tourisme islandais.

2014-2015

Pendant cinq mois le Bardarbunga, au cœur des hauts-plateaux islandais inhabités, s’est réveillé. Les émissions continues mais relativement calmes de magma en fusion dans une fissure à Holuhraun se sont déversées, provoquant la plus grande coulée de lave basaltique en Islande depuis plus de 230 ans.

2011

Le volcan subglaciaire Grimsvötn, situé sous le Vatnajökull, la plus grande calotte glaciaire d’Europe, est le plus actif d’Islande. Sa dernière éruption -- la neuvième depuis 1902 -- remonte à mai 2011. Pendant une semaine, le volcan a diffusé un nuage de cendres, montant jusqu’à 25 kilomètres d’altitude. Ses nuées ardentes ont causé des perturbations dans le ciel: quelque 900 vols principalement au Royaume-Uni, dans le nord de la Scandinavie et en Allemagne, ont été annulés.

2010

En avril 2010, le volcan Eyjafjallajökull a craché durant plusieurs semaines d’énormes quantités de cendres qui avait, à l’époque, entraîné la plus grande perturbation du trafic aérien en temps de paix jusqu’à la pandémie de Covid-19. Quelque 100.000 vols ont été annulés et plus de dix millions de passagers se sont retrouvés bloqués.

1973

Heimaey, île principale de l’archipel des Vestmann au sud du pays, est réveillée un matin de janvier 1973 par des fontaines de lave. L’éruption du volcan Eldfell s’est produite non seulement dans une zone urbaine - l’une des régions halieutiques les plus importantes du pays à l’époque -, mais elle a également surpris ses habitants à l’aube. Un tiers des habitations a été rasé et les 5.300 habitants ont été évacués. Une seule personne est décédée, à cause des émanations de gaz.

1918

Le réveil de Katla provoque un agrandissement de la côte sud de cinq kilomètres. Le volcan, l’un des plus dangereux d’Islande et situé sous le glacier Mýrdalsjökull, expulse des quantités de tephra considérables. Ces fragments de roche magmatique solidifiés sont disséminés dans l’air et charriés sur terre via de puissants jökulhlaups, énormes inondations causées par la fonte soudaine de grandes quantités de glace. Avec en moyenne deux éruptions par siècle, il dort depuis plus de 100 ans.

1875

Pratiquement inconnu jusqu’alors, Askja, le deuxième plus vaste système volcanique d’Islande, entre en éruption en trois phases distinctes majeures. Deux des trois nuages de cendres se sont élevés à plus de 20 kilomètres d’altitude. La couche formée par ses retombées toxiques, atteignant par endroits jusqu’à 20 centimètres d’épaisseur, tuera le bétail, contaminera les terres, et entraînera une vague d’émigration vers l’Amérique du Nord. Isolé dans les hautes-terres et éloigné de toute civilisation, Askja est aujourd’hui une attraction touristique populaire. Ses champs de lave ont même servi de décor pour entraîner 32 astronautes des missions Apollo en 1965 et 1967.

1783

L’éruption du volcan Laki (sud) est considérée comme la plus dévastatrice de l’histoire et est à l’origine de la pire catastrophe environnementale et socio-économique en Islande: 50 à 80% du bétail a été décimé, provoquant des famines qui tueront un quart de la population de l’île.

Le volume de lave est le deuxième plus important enregistré sur Terre au cours du dernier millénaire. L’impact météorologique a eu des répercussions climatiques sur plusieurs années dans l’hémisphère nord, affectant l’agriculture. Certains experts avancent que les conséquences de cette éruption seraient l’une des causes de la Révolution française, la question fait cependant toujours débat.

934

L’éruption au Xe siècle de l’Eldgja - "canyon de feu" en islandais - est la plus grande éruption basaltique au monde jamais observée. Puisant son origine dans la caldeira du Katla, cette fissure volcanique s’étend sur 75 kilomètres jusqu’aux extrémités ouest du Vatnajökull. Deux vastes champs de lave couvrant une superficie totale de 780 km2 en sont nés.