Stéphanie se retrouve mariée... au frère jumeau de son époux à cause d’une erreur administrative

Un Français a découvert que sa commune de naissance avait reporté son mariage sur l’acte de naissance de son frère jumeau au lieu du sien. Racontée par son épouse, l’histoire a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

La Rédaction de L'Avenir
 Illustration
Illustration ©Viktar Vysotski - stock.adobe.co

C’est une anecdote qui reviendra sûrement à chaque repas de famille de ce jeune couple français. En octobre 2021, Thomas passe la bague au doigt de Stéphanie. Quelques mois après s’être dits "oui", les deux jeunes mariés se rendent chez le notaire pour établir un testament. Cet acte nécessitant leurs actes de naissance, ils font donc chacun une demande.

Celui de la jeune femme arrive en premier, sans aucune erreur. Vient ensuite le tour de celui de son époux. Et quelle n’est pas leur surprise lorsque ceux-ci se rendent compte qu’il n’y est fait... aucune mention de leur mariage.

Surpris, Thomas téléphone immédiatement à la mairie d’Avranches (Normandie) pour signaler cet étrange oubli à l’administration. Il leur suggère alors de regarder sur l’acte de naissance de son frère jumeau, dont le prénom commence par un A.

Et le jeune homme avait vu juste! Les services administratifs de cette commune de la Manche avaient reporté le mariage sur l’acte de naissance de son frère jumeau au lieu du sien.

«Aucune incidence pour les mariés»

Et ce n’est pas tout puisque cette bévue a également annulé temporairement l’union entre son frère et sa belle-sœur, qui étaient pacsés.

Au final, cette histoire cocasse se termine bien. Et pour cause, la confusion entre les jumeaux ne portait que sur le registre numérique de l’état civil. "Dans la mesure où le registre papier est bon, il n’y a aucune incidence pour les mariés", a tenu à préciser la commune d’Avranches à nos confrères de "Ouest France".

En attendant le véritable acte de naissance de son mari, qui devrait arriver dans les prochains jours, Stéphanie a raconté sa comique mésaventure sur les réseaux sociaux. Et celle-ci a bien fait rire les internautes avec plus de 48.300 likes en 5 jours.