Les USA confirment l’atterrissage d’une météorite qui ne vient pas du système solaire

La première météorite d’origine extrasolaire vient d’être confirmée par des scientifiques américains.

C.B.
Les USA confirment l’atterrissage d’une météorite qui ne vient pas du système solaire
©Unsplash – Kristpher Roller

La météorite, nommée CNEOS 2014-01-08, s’est écrasée en 2014 le long de la côte nord-est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Mais c’est tout récemment que des chercheurs américains l’ont reconnue comme étant la première météorite interstellaire provenant de l’extérieur de notre système solaire, comme le rapportent nos confrères britanniques de The Indépendant.

Dans un document publié par le United States Space Command (le commandement de forces armées américaines chargé des opérations spatiales), les astronomes de Harvard Amir Siraj et Abraham Loeb affirment que la météorite qui s’est écrasée dans l’océan Pacifique avait une vitesse bien trop élevée pour provenir du système solaire. Interpellés par sa trajectoire surprenante, les deux universitaires avaient alors émis une hypothèse controversée, en concluant qu’il ne pouvait s’agir que d’un OVNI.

Une orbite non liée

En cartographiant la trajectoire de la météorite, Amir Siraj a découvert qu’elle se trouvait sur une orbite non liée, contrairement à l’orbite fermée des autres météorites. Au lieu de tourner autour du soleil comme les autres météorites, celle-ci est venue de l’extérieur du système solaire. "Vraisemblablement, elle a été produite par une autre étoile, a été expulsée du système planétaire de cette étoile et s’est rendue dans notre système solaire avant d’entrer en collision avec la Terre", explique Siraj.

Publication retardée

La raison qui explique le délai de publication de cette découverte est que leurs données provenaient de la base de données CNEOS de la NASA, cette dernière ne divulguant pas d’informations aussi précises. Après des années à essayer d’obtenir les informations supplémentaires nécessaires, la confirmation a été officialisée ces derniers jours alors que les deux chercheurs ont effectué leur découverte en 2019.

Un premier objet interstellaire, nommé Oumuamua , avait déjà été identifié en 2017 et était alors le premier du genre. Identifiée en 2019 mais tombée en 2014, CNEOS 2014-01-08 devient donc la première météorite provenant de l’extérieur de notre système solaire.