Guerre en Ukraine: des soldats russes trahissent leur position à cause de… Tinder

Certains soldats russes ont pu être géolocalisés grâce aux applications de rencontre Tinder et Grindr, rapporte le Figaro.

Guerre en Ukraine: des soldats russes trahissent leur position à cause de… Tinder
Grâce à ces données, l’Ukraine a pu suivre la progression des troupes russes au début de l’invasion. ©PhotoNews

Les services secrets occidentaux se sont appuyés sur les réseaux sociaux pour anticiper les opérations militaires des troupes, au début de l’invasion en Ukraine. Grâce aux applications de rencontres Tinder et Grindr (dédiée aux rencontres gays) qui dévoilent la position de l’utilisateur à quelques kilomètres près, l’Ukraine a pu suivre la progression des troupes russes.

Un espion britannique a révélé au journal Daily Mail que plusieurs soldats russes avaient tenté de séduire en ligne des femmes et des hommes du camp ennemi, dévoilant ainsi leur position sur le champ de bataille.

Mine d’or pour les espions

"Les applications de rencontres sont devenues, pendant un temps, une mine d’or pour nos espions, les soldats étant particulièrement imprudents. Par ce biais, nous étions au fait des plans de l’armée et de l’imminence de l’invasion", a expliqué cet agent britannique du MI6.