Le prince Harry critiqué pour avoir confié souffrir d’un burn-out

Les internautes n’ont pas apprécié entendre le Duke de Sussex se plaindre de sa charge de travail.

Le prince Harry critiqué pour avoir confié souffrir d’un burn-out
Le prince Harry a souligné la charge mentale que représentent ses journées de travail. ©AFP

Première apparition officielle en 2022 et première polémique pour le prince Harry! Invité d’une conférence virtuelle consacrée à la santé mentale, le fils cadet de Lady Diana a irrité les internautes en se plaignant publiquement d’un épuisement professionnel.

Fraîchement nommé chef de l’impact de la société de coaching personnel BetterUp, le petit-fils d’Elizabeth II a ainsi évoqué le burn-out dont il a souffert. Il a également évoqué la charge mentale que représentent ses journées de travail.

Intervenant aux côtés du PDG de BetterUp mais aussi de la sportive Serena Williams, Harry a déclaré qu’il se sentait "littéralement à bout de tout", vide "de tout carburant ou de toute vapeur dans le moteur, comme si je brûlais la bougie par les deux bouts".

Évidemment, ces propos sont loin d’être passés inaperçus. Sur les réseaux sociaux, le frère de William a été l’objet de vives critiques, lui qui vit "dans une villa à 14 millions de dollars".

Reste que le papa d’Archie et de Lilibet ne s’est pas seulement plaint de sa condition dans cet entretien public puisqu’il a également conseillé aux employeurs de proposer des pauses de 15 minutes par jour à leurs employés afin qu’ils puissent prendre soin d’eux-mêmes. De même, le prince Harry conseille à chacun de méditer comme lui.