Yannick Noah vit une nouvelle vie, comme "chef de village" au Cameroun

Yannick Noah raconte sa vie à Yaoundé, où il est allé vivre après le décès de son père

Yannick Noah vit une nouvelle vie, comme "chef de village" au Cameroun
De retour sur sa terre natale, Yannick Noah s’est investi d’une mission: protéger la terre de ses ancêtres. «C’est mon destin» ©RFI

Loin de la France, Yannick Noah vit une troisième vie, après le tennis et la chanson. Depuis la mort de son père en 2017, Yannick Noah s'est installé à Yaoundé au Cameroun. Plus précisément dans le quartier d'Etoudi. L'ancien tennisman est aujourd'hui "chef de village" d'Etoudi, petit village où il a grandi. "C'est là que j'ai grandi", confie-t-il à Brut. "Je suis le patriarche de ce qui était un village et maintenant, c'est l'un des quartiers de Yaoundé".

«Protéger la terre de mes ancêtres»

"Je suis parti d’ici j’avais 12 ans. Donc j’étais un petit môme. Je jouais au tennis (...) et en fait, je suis parti 48 ans. Je revenais de temps en temps et là tout d’un coup j’ai eu comme un appel", explique l’ex-vainqueur de Roland Garros.

De retour sur sa terre natale, Yannick Noah s’est investi d’une mission. "Mon destin, c’est de protéger la terre de mes ancêtres. Je le fais pour mes enfants, mes petits-enfants, et au moins je laisserai ça".

"Il a fallu que je me remette à apprendre, à comprendre au minimum le dialecte local. C’est une vraie responsabilité mais je suis un bagarreur", conclut-il.