Naples s’est embrasée pour le Nouvel An, malgré l’interdiction des feux d’artifice

La tradition l’a emporté dans la ville de Naples, qui s’est moquée de l’interdiction des feux d’artifice pour illuminer le ciel de toutes les couleurs, comme chaque année.

Naples s’est embrasée pour le Nouvel An, malgré l’interdiction des feux d’artifice

Malgré l'interdiction émise cette année par le maire, Gaetano Manfredi, les Napolitains n'ont pas renoncé au traditionnel feu d'artifice de fin d'année, nous apprend le Corriere Della Sera. Il était normalement interdit de tirer des feux d'artifice à partir de 16 heures le 31 décembre pour les trente heures suivantes.

Sur Twitter, plusieurs vidéos montrent des lignes zébrant le ciel avant d’éclater en milliers d’étincelles un peu partout dans la ville.

Si Naples est connue pour ses festivités explosives, ce n'est pas sans danger. "Le réveillon du Nouvel An a été une nuit comme les autres: une nuit de feux d'artifice, de blessures et d'incendies", écrit le journal local Il Mattino. Un certain nombre de blessures ont en effet été enregistrées dans la ville et la province lors du passage à la nouvelle année.

En 2016, France Info avait évoqué ces problèmes de sécurité dans la 3e ville la plus peuplée d'Italie, notamment à cause des pétards de fabrication artisanale.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...