Une chanson d’Orelsan booste la fréquentation d’un kebab de Caen de 30%: "Une pub inespérée"

Grâce à un hommage dans un tube d’Orelsan, un fast-food de Caen (Normandie) a vu sa fréquentation augmenter de 30%. Une véritable aubaine en cette période de crise sanitaire.

Une chanson d’Orelsan booste la fréquentation d’un kebab de Caen de 30%: "Une pub inespérée"
Le gérant du «Magic Beau Gosse» peut dire merci à Orelsan. ©© Instagram - Magic Beau Gosse

Comme quoi, le bonheur des uns peut faire le bonheur des autres. Après le documentaire "Montre jamais ça à personne" salué par le public et la critique, Orelsan a sorti son nouvel album "Civilisation", qui s’est imposé comme le plus gros succès de cette fin d’année en France.

Mais Orelsan et son équipe ne sont pas les seuls à se réjouir de ce triomphe. Dans le morceau "C’est du propre", le rappeur originaire de Caen a adressé une dédicace à son kebab fétiche: "Cinq heures du mat’ sur le port, un dernier shot. C’est pour ma ville, sauce magique, beau gosse."

Ce couplet a poussé de nombreux fans du chanteur à aller tester le fameux "Magic Beau Gosse" et à laisser des avis dithyrambiques sur Google.

Gérant du fast-food, Ahmad Pourmand n’en revient pas de ce succès soudain. "Beaucoup de gens, avec beaucoup de sympathie, viennent nous voir et nous disent clairement ‘vu qu’Orelsan nous conseille de venir ici, on vient’", a-t-il confié à BFM TV.

"C’est une publicité inespérée, ça a été l’euphorie sur les réseaux sociaux. On a bien augmenté de 30% la fréquentation... surtout en cette période de crise sanitaire. On a augmenté notre chiffre d’affaires de 30%, et c’est fou."

En marge de la promotion de son album, Orelsan avait rendu visite au restaurateur avec une équipe de Konbini. Il raconte notamment que lorsque lui et ses amis revenaient de soirée, ils se rendaient toujours à cet endroit, devenu mythique dans la ville normande. "Quand il servait les kebabs au début, il disait: ‘Un peu de sauce magique, beau gosse? Et dans Caen, tout le monde a commencé à appeler le kebab comme ça."