Quand un antivax, touché durement par le Covid-19, plaide pour la vaccination

Hospitalisé à cause du coronavirus, un antivax italien reconnaît son erreur dans une vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux.

Quand un antivax, touché durement par le Covid-19, plaide pour la vaccination
Contaminé durement par le coronavirus, Marco Marchesin, pourtant adepte des articles complotistes, a été rattrapé par la réalité. ©Twitter

"Faites-vous vacciner, s’il vous plaît. Ce n’est pas une blague. Ne faites pas comme moi."

Le message de Marco Marchesin, un célèbre antivax italien, est devenu viral sur les réseaux sociaux.

Se filmant depuis son lit d’hôpital de Piacenza, l’homme, pourtant adepte des articles complotistes, a été rattrapé par la réalité. Et il le regrette amèrement.

"Ne vous laissez pas tuer par la maladie, j’avais tort, estime-t-il sous son casque à oxygène. Je n’ai pas le vaccin et beaucoup de ceux qui sont présents ici avec moi n’ont pas le vaccin. C’est l’enfer, tu meurs. Cette maladie détruit tes poumons."

Reconnaissant avoir "très peu de force", Marco Marchesin insiste encore: "Je ne pensais pas arriver ici. Ici, une fille de 41 ans est décédée récemment du Covid."

Suspecté par les anti-vaccins d’avoir été réalisé avec l’aide d’un acteur, ce témoignage a été confirmé par le Professeur Franco Cosimo, le responsable des soins intensifs de l’hôpital de Piacenza.

"Les six lits des soins intensifs dédiés au cas "Covid" sont tous occupés par des antivax, précise le pneumologue. La plupart d’entre eux regrettent et pleurent." Mais pas tous… "Il y en a aussi qui ne disent pas merci et continuent de nier l’évidence."