Le Grand Jojo ou l’art d’enflammer les plateaux de télé (archives)

Il est décédé cette nuit, le créateur de "Victor le footballiste", de "E viva Mexico" et de tant de tubes belges ou belgicains qui nous trottent depuis toujours dans la tête. La Sonuma exhume pour nous quelques belles archives du Grand Jojo.

Le Grand Jojo ou l’art d’enflammer les plateaux de télé (archives)
Singer Lange Jojo - Le Grand Jojo performs during the 'Bal National' festivities, an evening of concerts on the eve of Belgium's National Day in the Marolles - Marollen neighbourhood in Brussels, Saturday 20 July 2019. BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE ©BELGA

1. «Victor le footballiste» joué en public (années 80)

Ce Victor qui "court comme champion derrière le petit ballon" est interprété en public dans "Chansons plus", une émission de variété des années 80. C'est enregistré à Liège, on le comprend de suite. Dans une salle plutôt pas facile à "ambiancer".

2. «Jules César» dans «Chanson à la carte» (1 982)

On a le millésime précis: 1 982! Et cette fois, dans une émission mythique de la RTBF, "Chansons à la carte", que présentèrent notamment André Torrent puis Patrick Duhamel.

Le Grand Jojo est au top de sa forme dans une toge romaine qui lui sied particulièrement bien.

3. Très vaillant aussi en «Popeye le marin» (1 982)

Le Grand Jojo chante "Popeye le marin" à nouveau dans l'émission " Chansons à la carte ". C'est l'occasion d'apprécier les coiffures à la mode de l'époque, mises en valeur par une abondante figuration féminine.

4.«E viva Mexico» déchaîne le Palace de Gozée (1 986)

Le Grand Jojo, en public au Palace de Gozée, interprète "E viva Mexico ", son plus grand tube. On est en 1986 et c'est l'année où les Diables rouges ont fait des exploits au Mondial mexicain. On entend que cette chanson… endiablée à l'époque.

5.Il marche aussi dans l’«Agadou» (1 986)

Toujours au Palace de Gozée, temple de la branchouille de l'époque, le Grand Jojo continue de mettre l'ambiance.

6. «Viens boire un petit coup à la maison», un autre «Cocktail maison» (1 987)

Autre émission quelque peu oubliée, "Cocktail maison", tourné visiblement dans une discothèque. Cela n'empêche pas le Grand Jojo d'être convivial et marrant comme il a toujours su l'être.

7. Il retrouve ses condisciples dans «Les copains d’alors» (1 991)

Invité dans la classe de Frank Baudoncq (que c’est un plaisir de revoir en action), le Grand Jojo (alias Jules Vanobbergen) retrouve ses copains de la 6e Moderne de 1948-1949 de l’Institut Saint Jean-Baptiste de la Salle à Molenbeek.

On a compris le principe de cette émission qui faisait se retrouver une vedette et ses condisciples de jeunesse. Émotion garantie!

D’autres vidéos d’archives sur www.auvio.be/sonuma