Une cartouche Super Mario 64 vendue 1,56 million de dollars aux enchères, nouveau record pour un jeu vidéo

Une cartouche scellée du mythique «Super Mario» pour console Nintendo 64 a été vendue dimanche pour 1,56 million de dollars, un nouveau record pour un jeu vidéo selon la maison d’enchères américaine Heritage Auctions.

Une cartouche Super Mario 64 vendue 1,56 million de dollars aux enchères, nouveau record pour un jeu vidéo

«C’est le premier jeu à jamais avoir été vendu aux enchères pour plus d’un million de dollars», a expliqué à l’AFP Eric Bradley, un porte-parole de la société basée à Dallas, au Texas (Etats-Unis).

Heritage avait déjà établi un premier record vendredi: une cartouche pour les consoles d’antan Nintendo NES de «La légende de Zelda» avait été adjugée à 870.000 dollars.

Cette cartouche de «Super Mario 64» date de 1996 et utilise pour la première fois la 3D.

C’est «la seule copie connue à recevoir la note de 9.8 A++» de la société d’expertise de jeu vidéo Wata qui évalue l’état des cartouches, a souligné Eric Bradley, précisant que cette note était «la plus haute que pouvait recevoir un jeu vidéo rétro».

Mario, petit plombier hyperactif à moustaches coiffé d’une casquette rouge, est un des plus grands héros de l’histoire du jeu vidéo et a contribué au succès mondial de Nintendo.

Apparu en 1981 comme le personnage de «Jumpman» dans le jeu «Donkey Kong», il a été renommé «Mario» en 1985 et a connu de nombreuses aventures, avec son frère Luigi ou au volant d’un kart.

Depuis plusieurs années, les jeux vidéos rétro connaissent un succès grandissant auprès de joueurs nostalgiques.

En avril dernier, une cartouche du jeu vidéo Super Mario Bros pour Nintendo NES datant de 1986 avait atteint 660.000 dollars aux enchères, toujours chez Heritage Auctions.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.