Éliminée de Koh-Lanta avec un collier d’immunité: «C’est un jeu mais...»

C’est à nouveau une candidate qui a été éliminée ce vendredi soir dans «Koh-Lanta: les armes secrètes».

B.D.

Un épisode n'est pas l'autre dans cette saison de Ko-Lanta: après les deux victoires la semaine passée pour les rouges, ce sont les jaunes qui ont enchaîné le doublé Confort-Immunité. Mais l'éviction finale reste féminine depuis le début de cette saison: après Sylviane, Marie et Elodie, c'est donc à nouveau une femme qui a vu sa flemme éteinte au conseil en la personne de Candice.

La jeune Stéphanoise avait pourtant de nombreux atouts à faire valoir. Monitrice de survie survie, elle avait même installé chez elle une poutre pour s’exercer au jeu du cochon pendu ainsi qu’un poteau sur lequel elle pouvait s’entraîner à garder l’équilibre. Une candidate redoutable mais qui a complètement oublié que le jeu d’aventures de TF1 était aussi fait de stratégies. Ainsi, lorsqu’elle a fini par dénicher un collier d’immunité, elle qui s’était mise à la marge du groupe a eu la mauvaise idée de partager cette information avec Laure et Maxine. Ces dernières lui ont fait croire qu’elle ne risquait rien pour qu’elle ne joue pas son collier au conseil face à Denis Brogniart, et elles ont visiblement su se montrer persuasives.

J’ai vécu ça comme une trahison

Comme jadis son idole Téhéiura, devant qui elle a laissé couler des larmes d'admiration lors de l'épisode précédent, Candice s'en va avec un collier d'immunité qui aurait pu la sauver. «J'ai du mal à réaliser ce qui se passe. Je me sens blessée, trahie», réagissait-elle à chaud (vidéo en haut de cet article), après avoir refusé d'offrir ce collier à un autre candidat.

Six mois après le tournage, la jeune femme de 24 ans n'a toujours pas vraiment digéré. «Il faut recontextualiser les choses, ça reste un jeu. La stratégie fait partie intégrante de l'aventure. Après, cela ne correspond tellement pas à mes valeurs et à ma manière de voir les choses et j'ai effectivement vécu ça comme une trahison. Laure et Maxine m'ont tellement menti les yeux dans les yeux…», déplore-t-elle dans une interview à 20minutes. Elle confie également avoir hésité «jusqu'au bout» à jouer son collier: «C'était un gros cas de conscience. Je me disais que si je le jouais et qu'il n'y avait aucune voix contre moi, je me tirerais une nouvelle balle dans le pied.» Les regrets sont éternels.