Bohemian Rhapsody : qu’est donc devenu John Deacon, l’énigmatique bassiste de Queen ?

Avec le succès planétaire du film Bohemian Rhapsody, le groupe Queen est revenu au-devant de la scène. En particulier, le guitariste Brian May et le batteur Roger Taylor, entourant Rami Malek, l’acteur qui incarne feu Freddie Mercury. Curieusement, le bassiste John Deacon n’est apparu nulle part, que ce soit à la sortie officielle du film ou lors des cérémonies des Golden Globes ou autres Oscars. Qu’est-il donc advenu de John Deacon, l’énigmatique et discret bassiste d’un des plus grands groupes de l’histoire du rock?

Jacques Duchateau
Bohemian Rhapsody : qu’est donc devenu John Deacon, l’énigmatique bassiste de Queen ?
L’énigmatique bassiste de Queen a complètement disparu de la vie publique il y a plus de 20 ans. ©© QUEEN – EMI

On le voit parfois dans son quartier de Greenwich Park, au sud-est de Londres. Le cheveu rare et blanc, la démarche traînante d'un papy de 67 ans, John Deacon ne veut plus rien à voir avec le rock, la musique ou même avec Queen depuis plus de 20 ans. Cet homme discret vit une vie paisible, entre «tea time» et parties de golf, aux antipodes de celle qu'il mena au sein du groupe Queen. Alors que sa fortune est estimée à plus de 120 millions d'euros, il vit modestement dans ce quartier avec sa femme Veronica Tetzlaff, qu'il épousa en 1975 et qui lui donna pas moins de six enfants.

À quelques kilomètres de là, au cœur de Londres, des milliers de personnes se ruent pour voir le film Bohemian Rhapsody, qui retrace la vie et la carrière de Freddie Mercury, charismatique leader de Queen. John Deacon était le bassiste du groupe. Un homme qui vit désormais reclus dans ce faubourg de Londres.

Discret

Dans le film Bohemian Rhapsody, comme ce fut le cas tout au long de l’histoire de Queen, John Deacon est toujours apparu un peu en retrait. Dès son arrivée dans le groupe, suite à une audition en 1971, John a montré un tempérament calme et réservé, loin des trois tornades un peu incontrôlables qui composaient alors le groupe: Freddie Mercury, Brian May et Roger Taylor. John était aussi le plus jeune membre de Queen. Il appréciait énormément Freddie Mercury qui l’avait pris sous son aile protectrice.

 Bruxelles, 17 juin 1986: Queen en concert à Forest National. De gauche à droite: John Deacon, Roger Taylor (derrière sa batterie), Freddie Mercury et Brian May.
Bruxelles, 17 juin 1986: Queen en concert à Forest National. De gauche à droite: John Deacon, Roger Taylor (derrière sa batterie), Freddie Mercury et Brian May. ©© JM Quinet/Reporters

Dès lors, lorsque Freddie disparaît en 1991 des suites d’une pneumonie (consécutive au SIDA), John Deacon s’est retrouvé particulièrement affecté. Dépressif même. Il ne s’est probablement jamais remis du décès de son leader.

Gloire et déclin

Lorsque l’on recherche un peu d’infos récentes sur John Deacon, on finit par trouver des bribes de son histoire. D’un tabloïd anglais à un site consacré au rock, en passant par El Pais (quotidien Espagnol), ces infos se recoupent, se confirment. Et force est de constater que ce vieux monsieur à la mine défaite est bien celui qui fit partie pendant 20 ans du groupe Queen.

 Une rapide revue de presse permet de retrouver la trace du bassiste de Queen.
Une rapide revue de presse permet de retrouver la trace du bassiste de Queen. ©© DailyMail/El Pais/Rock and Roll Garage

Alors la gloire, oui John Deacon l'a connue. Des tournées sur les cinq continents, sex and drugs and rock'n'roll aux quatre coins du monde. Des N° 1 aux States, en Europe, au Japon… des concerts dans des stades… John Deacon et Queen ont été pendant 20 ans au sommet des charts, au sommet de leur art. Mais que s'est-il donc passé pour que le bassiste de Queen ferme définitivement la porte à toute cette partie essentielle de sa vie?

John Deacon a toujours été taciturne, discret. Cette discrétion, il la cultive désormais, la poussant à son paroxysme. Il s'est marié très tôt, dès 1975, à moins de 25 ans donc. Sa femme était alors enceinte. Sa famille a toujours été le centre de sa vie. Il avait une deuxième famille: Queen. Un élément récurrent d'ailleurs dans le film Bohemian Rhapsody: «nous sommes une famille». Sa paternité précoce ne l'a pas empêché de se fondre pleinement dans la vie du groupe… et dans ses travers. Comme les autres, John avait une certaine addiction pour l'alcool. Et lorsque Freddie Mercury est décédé, en 1991, John a perdu ses repères. Pour lui, continuer le groupe n'avait plus de sens. S'ensuivit une longue dépression. Dont il n'est sans doute jamais sorti.

Un sociopathe ?

Désormais coupé du monde, John Deacon n'entretient plus aucun contact avec ses anciens compères de Queen. Pour Roger Taylor, John est «un sociopathe. Il a approuvé ce que Brian et moi faisons de la marque Queen. Sans plus.» Roger et John ne se sont plus vus depuis plus de 10 ans!

Malgré tout, lorsque des fans lui demandent un autographe, il n’en reste pas moins charmant et compréhensif, comme le montre cette vidéo datant de 2017:

Dans une des rares interviews qu’il a accordées, John Deacon a déclaré qu’il avait eu du mal à gérer la première séparation du groupe en 1985 (évoquée dans le film).

Après le décès de Freddie Mercury, John a joué avec Brian May et Roger Taylor lors du concert «Freddie Mercury Tribute» en avril 1992, puis en janvier 1997, pour présenter la dernière composition du groupe, No-one But You (only the good die young), une chanson en hommage à Freddie Mercury. Le 17 janvier 1997, il fait sa dernière apparition publique, à Paris, avec Queen, à l'occasion d'un ballet de Maurice Béjart. Le groupe joue The Show Must Go On avec Elton John au chant. Depuis lors, il a à peine été vu en public. Il n'était pas présent lors de la présentation de Queen au Rock'n'roll hall of fame en 2001. Il ne s'est pas impliqué dans la production du film Bohemian Rhapsody. Pas de Golden Globes, pas de cérémonie des Oscars. Rien.

Alors ira-t-il quand même voir le film? Rien n’est moins sûr. Et, s’il y va, que pensera-t-il dès lors de Joseph Mazzello, qui l’incarne à l’écran ? Nul ne le sait. Alors que Brian May et Roger Taylor sont toujours impliqués dans la musique (d’abord avec Paul Rodgers puis avec Adam Lambert comme chanteur), la vie de John Deacon, elle, est devenue un mystère.

 QUEEN, fin des années 70. De gauche à droite: Roger Taylor, Freddie Mercury, Brian May et John Deacon.
QUEEN, fin des années 70. De gauche à droite: Roger Taylor, Freddie Mercury, Brian May et John Deacon. ©© Reporters/Everett

Moment clé de la carrière de Queen, qui a permis de relancer le groupe au milieu des années 80 : le Live Aid. C'est par l'entrée en scène de ce concert que commence le film Bohemian Rhapsody.

 Queen, c’est une vingtaine d’albums avec toujours le même line up, les quatre mêmes musiciens.
Queen, c’est une vingtaine d’albums avec toujours le même line up, les quatre mêmes musiciens. ©© EdA - Jacques Duchateau