VIDÉO | «Dance Tonite», le nouveau clip de LCD Soundsystem en VR dont vous êtes le danseur

En dévoilant «Dance Tonite», extrait de son prochain album, LCD Soundsystem ne fait pas que lever le coin du voile, le groupe vous invite à danser dans le clip.

LCD Soundsystem est de retour! L'album «American Dream» sort le 1er septembre. Vous pouvez dès à présent écouter en intégralité le morceau «Tonite» en cliquant ici. Mais se contenter d'écouter serait un gâchis. Car le clip vaut le détour: littéralement, le détour dans le clip! L'expérience est disponible d'un seul clic sur un url, pas besoin d'installer de lourd programme.

L’environnement est minimaliste: une succession de salles cubiques, peuplées de cones et de bâtonnets (quelques instants plus tards, vous comprendrez qu’il s’agit des têtes et des mains des danseurs). Déroutant au début, le clip prend une autre dimension quand la magie opère et qu’on comprend sa mécanique. Cliquez un peu partout, explorez le monde virtuel qui se déroule sous vos yeux. Si vous êtes équipé pour la réalité virtuelle, vous pouvez même participer au clip en enregistrant votre danse, et composer et visualiser en direct votre chorégraphie. Pour reprendre les mots de James Murphy, «vous êtes à la fois le spectateur de cette salle et le gars de la salle suivante». Il est possible de soumettre votre création aux développeurs, qui vont peut-être ajouter vos pas de danse dans l’application.

VIDÉO | «Dance Tonite», le nouveau clip de LCD Soundsystem en VR dont vous êtes le danseur

Jonathan Puckey, du studio qui a créé le clip — ou plutôt donné les clés du clip — explique le principe de l’expérience en faisant référence à la «loop pedal» que connaissent les musiciens, et dont l’œuvre de LCD Soundsystem est une référence. Le fonctionnement est simple: on enregistre une séquence, et elle se répète jusqu’à la fin de la chanson. Le clip de «Dance Tonite» est une succession de «salles» que traverse la caméra pendant 16 secondes chacune. Ce qu’elle capte sera reproduit dans les salles suivantes. Le clip tel qu’il apparaît sur la page du projet a été enregistré par une poignée de fans invités pour l’occasion.

Et si vous êtes perplexe, le leader du groupe, James Murphy, l’était également: «Je pensais que ce n’était pas mon truc. Quand on m’en a parlé, j’étais du genre ‘mouais…’, mais en fait, j’ai vraiment aimé ça!» En conclusion, le musicien trouve même l’ingénieuse métaphore d’une journée à la plage: «Au début, on dit ‘Je ne veux pas y aller’, mais au fil de la journée, on nage, on se balade, on s’évade… Au final, on passe une super journée.» Ah, ce poète…

Le même morceau, et «call the police», autre chanson extraite de l’album, dévoilée en mai dans une vidéo plus conventionnelle ci-dessous: