Les 5 flops technologiques de 2016

Samsung, Nintendo, Apple ou encore Tesla sont les vedettes des échecs 2016 du monde des nouvelles technologies.

Les 5 flops technologiques de 2016
Le Galaxy Note7 était encensé par les critiques lorsque les premiers cas de combustion de la batterie ont éclaboussé la réputation de Samsung. ©YouTube

Entre les promesses des constructeurs et les besoins réels des clients, le monde des nouvelles technologies est truffé d'obstacles et d'erreurs stratégiques.

2016 ne fait pas exception à la règle.

Des grandes marques comme Samsung et Nintendo se sont pris les pieds dans le tapis.

Des technologies annoncées comme incontournables ont vu leur avenir lourdement s'assombrir.

Voici les 5 flops technologiques de 2016.

1. Le Samsung Galaxy Note7

Du 2 août au 10 octobre, Samsung a vécu la pire descente aux enfers de son histoire.

Dans l’œil du cyclone, son smartphone Galaxy Note7.

Chronologie des faits:

- Le 2 août, Samsung dévoile le surpuissant Galaxy Note7. La presse est conquise. C'est un plébiscite.

- Le 19 août, le téléphone est commercialisé dans une sélection réduite de pays. La demande dépasse les espérances du constructeur.

- Panique à bord. Sites et réseaux sociaux relaient les cas effrayants de combustion et d'explosion de la batterie du Note7.

- Le 2 septembre, Samsung annonce la mort dans l'âme la suspension de la commercialisation du terminal et le rappel des appareils déjà écoulés.

- La polémique enfle. Des modèles de remplacement connaissent les mêmes déboires.

- Le 10 octobre, Samsung euthanasie le Galaxy Note7, définitivement retiré de la circulation.

Les trop nombreux cas d’incendie de la batterie du Note7 ont forcé Samsung à retirer définitivement le smartphone du circuit de commercialisation.
Les trop nombreux cas d’incendie de la batterie du Note7 ont forcé Samsung à retirer définitivement le smartphone du circuit de commercialisation. ©YouTube

2. La Nintendo Classic Mini NES

Le 12 novembre, la fête nostalgique vire au fiasco industriel.

En cause: les quantités microscopiques de Nintendo Classic Mini NES (59,99€) distribuées par le père de Mario.

Les magasins peinent à honorer les précommandes.

Sur les sites d'enchères, les prix flambent.

La réplique de la console de salon NES de 1985 s’écoule aisément contre 150€ l’unité.

Le groupe Nintendo est-il dépassé par la demande mondiale ou entretient-il le buzz et la pénurie?

Dès juillet, le père de Mario avait demandé aux distributeurs de remplir les bons de commande.

En novembre, c'est la douche froide.

Les quantités reçues sont loin de correspondre aux prévisions encodées dès l'été.

Les consommateurs grognent. Nintendo fait le gros dos et nie la réalité.

Nintendo a joué un drôle de jeu en distribuant des quantités faibles de la Nintendo Classic Mini NES.
Nintendo a joué un drôle de jeu en distribuant des quantités faibles de la Nintendo Classic Mini NES. ©Nintendo

3. La voiture autonome

Un jour, nos autoroutes seront peuplées de véhicules autonomes contrôlés par une intelligence artificielle.

En attendant cette échéance bénie des constructeurs, la technologie de pilotage automatique doit encore sérieusement progresser.

Et, hélas, tirer les leçons des accidents.

Le 7 mai, la voiture autonome a tué le premier conducteur de son histoire.

Sur les routes de Williston (Floride), la Tesla Model S de Joshua Brown (40 ans) en mode automatique n'a pas détecté le poids lourd qui traversait sa route.

À la vitesse de 119 km/h, la voiture électrique est carrément passée sous la remorque.

Le toit, le pare-brise et l'habitacle arrachés sous la violence du choc, Joshua Brown n'avait aucune chance de survivre.

Ce résident de l’Ohio était un ardent défenseur de Tesla.

Le 5 avril, il avait publié sur YouTube une vidéo montrant ce moment où le pilotage automatique lui avait sauvé la mise en évitant la manœuvre dangereuse d'un camion.

4. La montre connectée

On allait voir ce qu’on allait voir!

La montre connectée était destinée à devenir le complément incontournable de nos smartphones.

Le retour à la réalité est brutal.

En 2016, le secteur de la smartwatch s'est pris gifle sur gifle.

Exemples:

- Au troisième trimestre, Apple a écoulé 1,1 million d'Apple Watch, contre 3,9 millions un an plus tôt. Une chute de -71%!

- Pionnier de la montre intelligente à prix raisonnable, Pebble cesse ses activités après son rachat par Fitbit, le spécialiste du bracelet connecté.

- Acteur majeur du secteur avec sa gamme Moto 360, le constructeur chinois Lenovo met un frein au développement de nouveaux modèles. La pause est alarmante.

L’aventure Pebble s’est brutalement arrêtée le 7 décembre, avec l’annonce de la fin des activités de cette entreprise spécialisée dans la smartwatch à prix raisonnable.
L’aventure Pebble s’est brutalement arrêtée le 7 décembre, avec l’annonce de la fin des activités de cette entreprise spécialisée dans la smartwatch à prix raisonnable. ©Pebble

5. La réalité virtuelle

Facebook, Google et Samsung y croient dur comme fer.

La réalité virtuelle est la technologie incontournable de demain.

Ses défauts de 2016 sont pourtant de sérieux freins à son adoption par le grand public.

Aujourd'hui, le casque de réalité virtuelle est encombrant, lourd et coûteux:

- PlayStation VR (399€) + PlayStation 4 (249€) + PlayStation Camera (59€) = 707€

- HTC Vive (899€) + ordinateur compatible (699€) = 1598€

- Oculus Rift (699€) + ordinateur compatible (699€) = 1398€

Confinée aux démonstrations et aux salons, la VR (virtual reality) a échoué cette année à démontrer son potentiel universel.

La technologie reste réservée aux technophiles et aux joueurs en quête de nouvelles sensations.

Cette image diffusée par Sony prête à sourire. En l’état, le casque de réalité virtuelle vous coupe du monde plutôt que de vous mettre en relation avec vos amis.
Cette image diffusée par Sony prête à sourire. En l’état, le casque de réalité virtuelle vous coupe du monde plutôt que de vous mettre en relation avec vos amis. ©Sony

Sur le même sujet

+ Pénurie de la Nintendo Classic Mini : engouement historique ou bourde de Nintendo ?

+ Pénurie de la Nintendo Classic Mini : voici quand les magasins seront livrés… en petites quantités

+ Les 5 signes qui annoncent la mort de la montre intelligente

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...