Gaza: ce baiser qui fait rêver

Ce cliché fait actuellement le tour des réseaux sociaux. S’il revêt un impact symbolique fort, il n’en demeure pas moins une mise en scène d’une photographe italienne.

P.P.
Gaza: ce baiser qui fait rêver
Divers_201408060915_50226105.jpg

Un couple drapé des symboles d’Israël et de la Palestine chevauche un mur pour s’embrasser. Au vu du contexte, la photo laisse rêveur...

Et pour cause. Tandis qu'elle alimente les messages d'espoir sur la Toile, le site Rue89 révèle qu'elle est une pure mise en scène. Elle a été réalisée par la photographe italienne Benedetta Polignone pour le site de La Republicca. Ce dernier avait publié, à l'occasion de la journée mondiale du baiser célébrée le 6 juillet, un diaporama sur le thème «Voici les baisers que nous aimerions avoir.»

Le thème a inspiré la photographe qui en a fait une série baptisée «Les Baisers que je rêve». Outre ce baiser entre un Israélien et une Palestinienne, Benedetta Polignone a également mis en scène des embrassades entre des joueurs de football d’équipes adverses, entre des fans des Rolling Stones et des Beatles ou encore entre un bucheron et un arbre...

Quant à sa démarche pour la mise en scène du baiser israélo-palestinien, la photographe rapporte à Rue89 que «mon intention était de formuler un vœu de paix entre deux peuples qui vivent une guerre absurde, comme toute guerre. J’ai reçu des félicitations du monde entier pour ce message pacifique. (...) Oui, j’ai été critiquée par des musulmans qui trouvaient ma photo offensante pour leur religion et “pornographique”, mais je n’ai jamais voulu blesser qui que ce soit. Cette photo est clairement une mise en scène pour envoyer un message unilatéral: “Arrêtez la guerre.” C’est inspiré d’un fantasme.»