1 cent de plus pour sa pension!

Un retraité de Musson n’en croit pas ses yeux. L’Office des pensions à Bruxelles a pris la peine de lui virer une somme d’1 cent.

D.Z.
1 cent de plus pour sa pension!
pension-extrait ©EdA

Vous pouvez faire quoi, vous, avec 1 cent, c’est-à-dire 0,01 euro? Pas grand-chose, même pas acheter un chewing-gum, une sucette ou un morceau de sparadrap.

1 seul petit cent, c’est même tellement embêtant que certaines banques renâclent à encaisser ces piécettes déposées par des commerçants.

Alors quand Marcel Eppe, pensionné de Musson et ancien travailleur de la sidérurgie, a vu créditer un royal montant d'1 cent sur son compte Poschèque, il a dû se frotter les yeux pour savoir s'il n'avait pas rêvé. « Cela m'a fait rire avec mon épouse. Je n'en reviens pas que l'Office national des pensions (ONP) me vire un montant aussi ridicule. Ils ont bien dû s'en rendre compte, quand même?»

Cotisation AMI

Avec Marcel, l’heureux gagnant de la somme d’1 cent, nous avons essayé de comprendre pourquoi l’ONP lui avait viré cette «cacahuète».

Il faut savoir que Marcel Eppe touche une pension principale venant du Grand-Duché (il a travaillé la plus grande partie de sa carrière au Luxembourg), mais jusqu'à la fin 2012, il percevait un complément de pension venant de la Belgique. « Parce que j'ai travaillé aussi six années en Belgique.»

Or, depuis le 1er janvier 2013, un nouveau type de cotisation frappe les pensionnés frontaliers qui ont eu une carrière mixte. En d’autres mots, qui ont travaillé dans deux ou plusieurs pays, dont la Belgique obligatoirement.

Jusqu’au 1er janvier, ces pensionnés résidant en Belgique payaient une cotisation AMI (Assurance maladie invalidité) de 3,55% sur leur pension belge. Mais ces 3,55% n’étaient dus que sur la partie de la pension belge. Désormais, la cotisation est applicable sur l’ensemble des pensions perçues (France, Luxembourg, Belgique).

Résultat: certains pensionnés se sont vus amputer de sommes allant jusqu'à 150€ par mois. «Depuis janvier, c'est ainsi que je touche plus rien de la Belgique. Auparavant, je recevais 126€ par mois», dit Marcel Eppe.

Le Mussonnais ne reçoit plus rien de l’Office des pensions belge… hormis ce petit cent qui vient de lui être viré le 6 septembre. Sans doute le fruit d’une indexation, passée à l’essoreuse!

D. Z.