Google et Schuiten rendent hommage à l’artiste art nouveau belge Henry Van de Velde

Le Google Doodle du jour célèbre les 150 de l’artiste art nouveau belge Henry Van de Velde. L’hommage à cet architecte, peintre et décorateur touche-à-tout est dû aux pinceaux du Bruxellois François Schuiten.

Belga
Google et Schuiten rendent hommage à l’artiste art nouveau belge Henry Van de Velde

Le Google Doodle du jour, ce logo du moteur de recherche transformé pour accéder à de nombreux liens autour d'une thématique, est ce mercredi 3 avril consacré à l'architecte, peintre, décorateur et dessinateur Henry Van de Velde. Le Belge, né à Anvers en 1863 et mort à Zurich en 1957, est considéré, avec Horta et Hankar, comme l'un des fondateurs de l'art nouveau. Et qui d'autre que le Bruxellois Schuiten pour lui rendre hommage par sa relecture du logo aux deux «O». Schuiten avait déjà dessiné un timbre hommage à Van de Velde en 2003.

Dans le «G», Schuiten rappelle la période pointilliste de Van de Velde le peintre alors que le premier «O» est consacré à son travail de graphiste arts & crafts. Le second «O» se souvient de ses conceptions de mobilier. Designer, architecte d’intérieur, Van de Velde était aussi et peut-être avant tout architecte. Ce que Schuiten souligne avec le concept du Théâtre des Champs Élisée à Paris dans le «G» puis la Boekentoren de l’Université de Gand dans le «L». Le «L» qui semble filer vers l’infini du «E» à bord de la locomotive 12.004, «la Douce» chère à Schuiten, qui accompagne le clin d’œil au travail conceptuel de Van de Velde pour la SNCB dont il a décoré certains wagons et dessiné plusieurs voitures.

Notons que la référence à l’Université de Gand et à sa «tour des livres» n’est pas fortuite dans ce Google Doodle. Le géant de l’internet a en effet collaboré avec les chercheurs gantois depuis 2007 pour numériser plus de 300.000 ouvrages libres de droits.

Le Doodle est visible en Belgique bien sûr, mais aussi aux Pays-Bas, en Allemagne, en France, en Autriche et en Suisse.