Vie privée et confidentialité : du bon usage et du bon sens sur Facebook

La protection des données personnelles et de la vie privée. Voilà une notion qui, a priori, est bien loin des préoccupations de Facebook. Souvent critiqué à ce sujet, le réseau social de Mark Zuckerberg a déployé quelques outils permettant une meilleure protection. Encore faut-il les connaître... Et s'en servir.

Jacques Duchateau

C'est l'histoire d'un mec... (s'il était encore des nôtres, Coluche en aurait fait un sketch). Donc, ce mec se crée un jour un profil facebook, il glâne quelques dizaines d'amis, dépose quelques photos mais n'est guère attentif aux règles de confidentialité et, de plus, ne passe pas régulièrement voir l'état de son profil. Quelques mois/années plus tard, à la recherche d'un emploi, il passe une interview avec le DRH d'une quelconque boîte. Et là, quelle n'est pas sa surprise de découvrir dans son dossier des photos de lui, en slip, avec une perruque mauve, une fausse moustache hitlérienne, une chope de trois litres à la main et deux nénettes éméchées à moitié nues à son bras. Autant dire que son parcours professionnel ne prendra pas l'envol espéré.

Confidentialité

On entend souvent dire qu'une personne a vu sa photo, déposée sur facebook, exploitée à son insu. Il faut avant tout penser que tout ce que l'on met sur facebook devient, par la force des choses, public (même si ce n'est pas nécessairement le cas juridiquement parlant). Mais c'est un état de fait que de nombreux utilisateurs ont tendance à oublier. Donc, quand un utilisateur se plaint qu'une vieille photo nauséeuse a ressurgi du passé, c'est peut-être avant tout parce qu'il l'avait lui même mise sur le réseau...

Liste d'amis

Vous n'êtes pas obligés de donner à tous vos amis facebook le même statut d'ami. Certains sont véritablement des amis, voire même de proches parents, d'autres ne sont que des connaissances, parfois assez vagues d'ailleurs. Dès lors, vous pouvez constituer des listes d'amis. Cela vous permettra de choisir qui pourra ou non voir vos posts, commentaires, photos,...

Vie privée et confidentialité : du bon usage et du bon sens sur Facebook

Qui voit quoi

Une fonction récente permet de voir son propre profil à travers le regard des autres internautes : "Aperçu du profil en tant que...". N'hésitez pas à vérifier comment votre profil est visible par des inconnus et ensuite à le paramétrer en fonction de vos choix.

Vie privée et confidentialité : du bon usage et du bon sens sur Facebook

Mais cette fonction vous rappelle aussi : "Conseil – Cet outil vous permet de voir ce dont votre journal a l'air pour le public ou un(e) ami(e) en particulier.
N'oubliez pas – Ce que vous masquez de votre journal apparaît encore dans le fil d'actualité, dans les résultats de recherche et à d'autres endroits sur Facebook.
"

Donc, lorsque vous publiez une photo ou tout autre chose sur votre profil, pensez à choisir par qui ce post sera visible. Vous en avez la possibilité par une fonction que l'on oublie souvent d'utiliser.

Vie privée et confidentialité : du bon usage et du bon sens sur Facebook

Chaque publication sera, selon votre choix, visible par tout le monde ou uniquement par vos amis ou vos amis sauf connaissances. Vous avez également la possibilité de choisir quels amis. Malheureusement, la plupart du temps, on publie sans choisir et c'est la fonction "public" qui est mise par défaut.

L'identification

Si l'utilisateur contrôle bien les photos qu'il poste lui-même sur facebook, il n'en est pas toujours de même en ce qui concerne les photos que d'autres postent sur le réseau. Lorsqu'un de vos amis poste une photo où l'on vous voit en fâcheuse posture (et que cette photo apparaît sur votre profil), il ne suffit pas de la masquer de votre profil, car elle sera toujours visible sur celui de votre ami et "retrouvable" via une recherche sur votre nom. Il faudra donc "détaguer" cette photo, c'est-à-dire enlever l'indentification qui a été faite sur vous.

Vie privée et confidentialité : du bon usage et du bon sens sur Facebook

Cela vous évitera sans doute quelques soucis... Vous pouvez aussi, par cette fonction "option", demander à l'auteur d'enlever la photo, en justifiant la raison :

Vie privée et confidentialité : du bon usage et du bon sens sur Facebook

Vous pouvez dès lors choisir d'envoyer un message à l'auteur de la photo pour justifier votre décision. Mais cela dépendra de son bon vouloir de la retirer ou non.

Et les mineurs ?

Depuis quelques mois, les nouveaux inscrits sur Facebook sont d'office redirigés vers un "kit de démarrage", lors de leur premiers pas sur le réseau. Ce kit les invite à prendre connaissance des options de confidentialité leur permettant de gérer au mieux leur compte : classer leurs amis, limiter l'audience de leurs posts, gérer leurs photos,...

Par contre, force est de constater que de nombreux enfants de moins de 13 ans ont déjà un profil Facebook (vous en avez certainement dans vos amis : petits neveux/nièces, enfants des voisins, copains plus jeunes de vos propres enfants, ...). Pourtant, Facebook interdit l'accès à un profil aux mineurs de moins de 13 ans. Ce qui est une règle de bon sens évidente... mais pas toujours pour les parents (encore moins pour les enfants concernés).

Pour les mineurs (de plus de 13 ans donc), lors de leur inscription, les réglages de confidentialités sont paramétrés au niveau le plus sévère, et ce par défaut.

Modifier les paramètres de confidentialité

Depuis peu, l'accès aux paramètres de confidentialité a été simplifié :

Vie privée et confidentialité : du bon usage et du bon sens sur Facebook

En cliquant sur "Afficher plus de paramètres" vous pourrez directement, via la page illustrée ci-dessous, modifier ceux-ci dans votre profil. Mais vous avez encore bien d'autres possibilités, entre autre choisir qui peut vous contacter, vous envoyer des messages (et surtout, qui ne peut pas le faire).

Vie privée et confidentialité : du bon usage et du bon sens sur Facebook


Autre paramètre très intéressant : "Comment empêcher quelqu'un de me contacter". Il vous permettra de bloquer, sans pour autant le retirer de votre liste d'amis, le beauf' un peu lourd qui vous envoie des propositions de jeux dix fois par jour. On se protège, mais on garde intactes les bonnes relations de famille...

Vie privée et confidentialité : du bon usage et du bon sens sur Facebook

Autre règle de base, de bon sens, et qui ne requiert aucun paramètrage, ce sont les acceptations d'amis. Chacun de nous reçoit régulièrement des demandes d'amitié de personnes que l'on ne connait pas. Le bon sens impose de leur envoyer un message "Nous connaissons-nous ?" plutôt que d'accepter d'office. Il vaut mieux 150 amis que l'on connait "dans la vraie vie" que 200 dont 50 dont on ne sait rien de l'honnêteté, du savoir-vivre... et du savoir-facebooker...

+ Prolongez l'info dans L'Avenir de ce mardi 29 janvier 2013.