Quand Tomtom en perd son français

« Il y a un stûûût » avec les GPS Tomtom à Bruxelles : les cartes de l’appareil ne donnent les indications qu’en néerlandais. Alors que les ingénieurs de la firme hollandaise « travaillent toujours à la résolution de ce problème », les automobilistes francophones usent d’un humour bien wallon pour « aider Tomtom » en vidéo…

Quand Tomtom en perd son français
tomtom ©DR

« Je viens d'avoir un TT 1005, et quelle ne fut pas ma stupéfaction de voir que sur la carte de Bruxelles les rues sont indiquées en flamand, alors que le TT est configuré en français! ». De tels commentaires se multiplient sur les forums ; ils émanent d'usagers de la marque décontenancés devant l'unilinguisme inconvertible de leur appareil.

TomTom soudoyé par les Flamands?

Ces automobilistes, « compagnons d’infortune » protestent à grands cris, y allant parfois de leurs explications politisées : « Je sais que des groupes extrémistes voudraient voir Bruxelles comme la capitale de la Flandre, auraient-ils déjà soudoyé Tomtom? » se demande Stan1, tandis que Czame « subodore un coup fourré des néerlandais (oui, Tomtom est hollandais ) pour qui sûrement, à Bruxelles, faisant partie de la Flandre, on y parle le flamand ».

C’est qu’ils sont énervés ces usagers de la marque, à force, depuis plus d’un an, de s’entendre imperturbablement répéter que « malheureusement, il n'est pas possible à ce jour d'obtenir les noms français de ces rues. En effet les cartographies GPS indiquent désormais uniquement les noms flamands ». Mais qu’on se rassure, promis, « les ingénieurs travaillent à la question ». Le CRIOC et le SPF Energie suggèrent aux automobilistes de porter plainte, relaye le site de la RTBF, en évoquant le cas de Paul qui à, 1 300 euros l'option, redoute des frais d'avocat supplémentaires.

Il faut aider Tomtom

Magnanimes et pleins d'humour, les internautes concernés ont décidé d' « aider les ingénieurs de Tomtom à résoudre ce problème ». Est ainsi né le site Tomtom-Bruxelles.com, qui récolte la correspondance avec les firmes automobiles, et où s'égrainent les suggestions pour aider le francophone à s'y retrouver entre la Vorstlaan et la Wet Straat. Les premières vidéos apparaissent sur youtube, testant différentes astuces pour suppléer l'incompétence du gps, comme ici, avec une bien dangereuse « table de concordance ».