VIDÉO | Les Walhérois ont pourtant mené deux fois... - 11/02/2019

Onhaye -

Mormont - Onhaye : 3 - 3



Arbitre: A. Jacoby.

Cartes jaunes: Prévot, Matafadi, Wauthy.

Carte rouge: Guiot (2 c.j., 67e).

Buts: Matafadi (1-0, 10e), Wauthy (1-1 pen. 21e), Kembi (1-2, 29e), Crèvecoeur (2-2, 54e), Lambert (2-3, 72e), Hébette (3-3, 90e).

MORMONT: Frère, Jalhay, Spinosa, Crèvecœur, Lejeune; Prévot, Doutreloup, Godelaine (59e Pirson), Dardenne (46e Volvert); Henrotay (46e Hébette), Matafadi.

ONHAYE: De Vriendt, Granville, Crucifix, Bastin, Lizen (62e Piazzalunga); Wauthy, Gilain, Delplank (43e Hendrick), Lambert, Kembi (80e Mathieu), Guiot.

Comme à l’aller, les deux équipes se sont quittées dos à dos. Mais les plus satisfaits de ce partage sont bien les Mormontois, et pas les Onhaytois, qui ont mené à deux reprises et n’ont cédé la victoire qu’en toute fin de match.

Les Luxembourgeois se sont rapidement installés aux commandes, quand Prévot décalait Lejeune, dont la remise en un temps armait la volée de Matafadi (0-1). Mais Onhaye réagissait, d’abord via un tir de Kembi dévié au ras du montant, avant qu’une faute de main de Spinosa ne permette à Wauthy d’égaliser, sur le penalty.

Mormont perdait même pied quand «JB» Kembi prenait la défense visitée de vitesse avant de conclure, d’une pichenette. La surface de jeu, de plus en plus lourde, ne décontenançait pas les Walhérois, qui insistaient par Guiot et Lambert avant de regagner les vestiaires.

En effectuant deux changements à la pause, Philippe Medery esperait amener plus de poids en attaque. Mais c’est sur un coup franc dans l’axe que les visités revenaient au score, Crèvecœur envoyant un «missile» dans la lucarne (2-2).

Guiot plaçait ensuite une tête à côté, avant d’écoper de son second carton jaune. La situation se compliquait pour les hommes de Lionel Brouwaeys, qui reprenaient néanmoins l’avantage peu après, sur une reprise gagnante de Lambert, sur un centre de Kembi.

Un but que beaucoup pensaient définitif. Mais à la 90e, Mormont bénéficiait d’un coup de réparation pour une faute sur Jalhay. Hébette prenait ses responsabilités pour offrir au final un point quelque peu inespéré aux siens.

«C’est râlant, on doit gagner dix fois, même en infériorité numérique, confiait Lionel Brouwaeys. Mormont va trois fois au but et marque trois fois. Nous avons été dominants toute la rencontre. Nous ne sommes pas récompensés de nos efforts. Je félicite mes gars pour leur grosse débauche d’efforts.»

J.P. (L'Avenir)