Paroles d’Hommes - 07/01/2019

Proximag -

Une nouvelle fois, le festival Paroles d’Hommes invite les spectateurs à briser les frontières du 1er au 23 février. «La haine et le repli sur soi tapissent la nouvelle carte du monde.



Aller vers l’autre a toujours été un exercice périlleux, soutiennent la présidente du festival Évelyne Daniel et son directeur artistique, Patrick Donnay. Grâce à la culture, nous allons repartir à la conquête de notre humanité, à la découverte de l’autre dans sa diversité ». La diversité est de mise aussi pour les genres artistiques programmés: de la danse avec «Double», un feu d’artifice de danse métissée et de musique soul en live au Tremplin de Dison le 3 février; du théâtre avec, par exemple, Pas pleurer le 6 février à l’Espace Duesberg de Verviers. Lydie Salvayre nous y conte l’histoire de sa mère Montserrat, dite Montse, plongée dans la guerre civile espagnole, à l’été 1936. Montse, qui avait quinze ans à l’époque, en a aujourd’hui nonante… Musique encore avec, notamment, ce 12 février au Tremplin de Dison: Sébastien Hogge quartet. Impressionné par l’ambiance du quartier de Harlem à New York et la détermination de ses habitants, le guitariste liégeois s’est plongé dans la culture afro-américaine pour en extraire l’esprit, l’énergie et en imprégner Grand’Ma’z Down Town. Beaucoup de spectacles «d’utilité publique» sont au programme. Des spectacles qui invitent à la réflexion comme King Kong Theorie, le manifeste féministe punk de Virginie Despentes, au Théâtre l’Autre Rive de Polleur ce 19 février.

www.parolesdhommes.be

(Proximag)