3 cas confirmés de peste porcine africaine: interdiction de nourrissage et de chasse jusqu’au 15 octobre et confinement - 14/09/2018 13:07:00

Etalle -

Le cabinet du ministre Collin fait le point après la découverte de plusieurs sangliers porteurs du virus de la peste porcine africaine (PPA). Des mesures très importantes sont prises afin d’empêcher le virus de se propager.



+ LIRE AUSSI | La peste porcine africaine est à Étalle mais elle est sans danger pour la santé humaine

Alors que le laboratoire national de référence a confirmé ce jeudi que les deux carcasses de sanglier trouvées près d’Étalle, par un agent du DNF, sont porteuses du virus de la peste porcine africaine (PPA), le ministre Collin a fait le point sur la situation ce vendredi.

On y apprend que ce ne sont pas deux mais trois sangliers qui ont été touchés par la peste porcine africaine.

Des mesures exceptionnelles

Même si, cette maladie est sans danger pour l’homme des mesures de confinement ont été prises dans le sud du Luxembourg.

Alors que la zone de confinement était restreinte à 8000 hectares hier, le cabinet élargit la zone à 63.000 hectares. (voir la carte de la zone de confinement ci-dessus.)

«L’objectif c’est de partir sur une grande zone pour la réduire. La priorité est de retrouver les individus contaminés et/ou morts. CAr cela permettra de mieux définir la zone infectée et de déterminer d’éventuel foyer et l’origine de la cause du virus. À souligner que les carcasses découvertes seront exclusivement prélevées par une équipe ad hoc» a fait savoir le cabinet du ministre.

Mais ce n’est pas tout, des mesures d’interdiction de nourrissage et de chasse ont été également prises dans le sud Luxembourg.

Et ce jusqu’au 15 octobre au plus tôt. Ce qui signifie que la chasse ne pourra pas débuter le 21 septembre comme prévu dans cette zone. Par ailleurs les événements de «masse» tels que les joggings, balades, trails seront interdits.

«Toutefois, les activités professionnelles et économiques en forêts restent autorisées mais avec précaution (désinfection des machines, des vêtements,…)»

L’Europe envoie une équipe d’experts

Les autorités européennes enverront ce week-end une équipe d’experts pour épauler la Belgique dans ses efforts pour contenir la peste porcine africaine, a annoncé ce vendredi une porte-parole de la Commission européenne.

Le commissaire à la Santé, Vytenis Andriukaitis, se concertera avec les ministres fédéraux et régionaux compétents lundi.

Consultation d’urgence aux Pays-Bas

L’organisation sectorielle agricole LTO Nederland a organisé ce vendredi matin une consultation d’urgence avec le ministère néerlandais de l’Agriculture, la Nature et la Qualité alimentaire pour discuter de l’apparition de cas de peste porcine africaine chez des sangliers chez nous. Selon la fédération, c’est la première fois que cette maladie animale extrêmement contagieuse est détectée si près des Pays-Bas.

Aucune mesure supplémentaire n’a pour l’instant été prise aux Pays-Bas pour empêcher la propagation de la maladie.

La ministre de l’Agriculture Carola Schouten a fait savoir ce jeudi que la situation était suivie de près, même s’il n’y avait pas de risque direct pour l’instant.

La maladie, en recrudescence en Europe de l’Est, ne présente aucun danger pour l’homme. Toutefois, aucun vaccin contre la peste porcine africaine n’est disponible, ce qui rend la maladie difficile à éradiquer.

(L'Avenir)