Fini de jouer au pirate avec Spotify, qui part à la chasse aux app modifiées - 07/03/2018 11:49:52

MUSIQUE -

Profiter d’un service payant sans débourser le moindre cent: c’était trop beau (et illégal) pour durer, les comptes des pirates se ferment.



La musique en streaming distribuée par Spotify est accessible de façon illimitée pour les abonnés. Il existe aussi une formule gratuite, aux fonctionnalités restreintes et qui entrecoupe les écoutes de messages publicitaires. La musique est accessible, mais pas trop, de façon à tenter et frustrer suffisamment l’utilisateur pour qu’il souscrive à un abonnement.

Sur Android, des versions modifiées de l’application Spotify tournent sur le web et sur les plateformes de téléchargement alternatives. Ces versions débridaient l’expérience gratuite de Spotify, la débarrassant des publicités et l’agrémentant des options qui sont censées être payantes. Ce faisant, ces clones de l’application rendent sa version officielle bien moins tentante pour ceux qui n’ont pas de scrupule à écouter leurs artistes favoris sans participer à leur rémunération.

Flairant la fuite de revenus que représentent ces contrefaçons, Spotify sévit. Si le nombre d’abus est inconnu, il pourrait devenir très préjudiciable pour le géant du streaming s’il venait à gonfler: 88 de ses 159 millions d’utilisateurs ont un compte sans abonnement. Plusieurs utilisateurs non abonnés, visiblement des resquilleurs, ont récemment reçu un e-mail d’avertissement, rapport le site Torrentfreak.

«

Cher utilisateur: nous avons détecté une activité anormale sur l’application que vous utilisez et nous l’avons désactivée. Ne vous en faites pas - votre compte Spotify est intact. Pour accéder à votre compte, désinstallez tout simplement l’application non autorisée ou modifiée et retéléchargez la version officielle sur le Play Store. [...] Si nous détectons de nouvelles utilisations répétées d’applications non autorisées et violant nos conditions d’utilisation, nous nous réservons tous les droits, dont celui de suspendre ou supprimer votre compte. Merci d’utiliser Spotify.

»

Voilà le petit malin averti! Ce message est à la fois clément et menaçant. Quant à l’impact réel que ce mail peut avoir sur le pirate, nous restons sceptiques. Créer un compte Spotify ne demande pas beaucoup d’efforts, et perdre le sien est le cadet des soucis de celui qui n’y a pas mis un sou. Mais Spotify n’a pas que le fraudeur dans son viseur, il cherche aussi à déraciner toutes les versions modifiées de son application. Dogfood, la plus connue d’entre elles, a d’ores et déjà été retiré de la plateforme de téléchargement de Github. En janvier déjà, le développeur de ce genre de Spotify premium piraté avait déjà calmé le jeu en se limitant, dans la dernière version, à retirer les publicités et en réintégrant les limitations aux utilisateurs gratuits. Un effort insuffisant, visiblement.

M. V. (L'Avenir)