Les filles et les garçons sont inégaux face à l’inflammation - 07/03/2018

SANTÉ -

L’inflammation est plus forte chez les filles. Les médecins qui ont cherché les causes pointent du doigt le chromosome X.



Les marqueurs inflammatoires sont plus élevés chez les filles que chez les garçons. Les spécialistes de l’hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola (Huderf ...

Anne SANDRONT (L'Avenir)