Moqueries, jet-ski et hot-dogs: ces trois moments qui ont marqué la 90e cérémonie des oscars - 05/03/2018

CINEMA -

La 90e cérémonie des oscars n’a pas seulement été marquée par le triomphe de Guillermo del Toro. Quelques piques bien senties envers Harvey Weinstein ou encore la tenue d’un concours un peu particulier ont aussi pimenté la soirée.



+ A LIRE AUSSI | «La Forme de l’eau» triomphe lors des oscars, Guillermo del Toro pensait que ça ne lui arriverait jamais

Tandis que les cinéphiles retiendront la victoire de «La Forme de l’eau» ou de «3 Billeboards, les panneaux de la vengeance», les téléspectateurs et autres internautes risquent sans doute de se souvenir de cette 90e cérémonie des oscars pour d’autres raisons.

1. La pique envers Weinstein: «Oscar n’a pas de pénis»

 

 

 

À l’occasion des premiers oscars depuis les révélations sur Harvey Weinstein, Jimmy Kimmel n’a pu résister au plaisir de se payer la tête du producteur déchu accusé d’avoir harcelé ou agressé sexuellement une centaine de femmes dont des stars comme Gwyneth Paltrow et Salma Hayek.

Dans son discours introductif, le présentateur a ainsi ironisé sur la statue de l’oscar, «l’homme le plus aimé et respecté d’Hollywood»: «Regardez-le! Il garde ses mains ou vous pouvez les voir, il ne dit jamais rien de déplacé et surtout, il n’a pas de pénis.»

Lancé, Jimmy Kimmel s’est montré plus sérieux mais tout aussi ironique par la suite. «Nous ne pouvons plus laisser les mauvais comportements rester impunis. Le monde nous observe. Nous devons donner l’exemple. Si nous pouvons travailler ensemble pour mettre fin au harcèlement sexuel sur le lieu de travail, les femmes n’auront à faire face à ça que sur tous les autres endroits où elles vont [...] Et pour Harvey Weinstein? L’Académie, comme vous le savez sans doute, a pris des mesures pour l’expulser de son rang. Il y avait beaucoup de grands candidats, mais Harvey le méritait le plus.»

 

 

2. Un jet-ski en cadeau

 

 

 

Magnifique idée que celle de Jimmy Kimmel. Pour inviter les lauréats à ne pas s’attarder trop longtemps durant leur discours de remerciement, le présentateur a promis un jet-ski à celui (ou celle) qui passerait le moins de temps à saluer ses proches et ses collaborateurs.

 

 

Présenté par l’actrice Helen Mirren lors d’une séquence improbable digne des plus célèbres émissions de télé-achat, le cadeau d’une valeur de 17.999 dollars est finalement revenu à Mark Bridges, l’Oscar de la meilleure création de costumes, dont le discours n’a pas dépassé 36 secondes.

 

 

3. Une surprise pour le cinéma voisin

 

À l’inverse de l’année passée quand il avait invité des touristes à entrer dans le Dolby Theater en pleine cérémonie des oscars, Jimmy Kimmel a, cette fois, poussé plusieurs acteurs, dont Lupita Nyong’o et Mark Hamill, à se rendre dans un cinéma voisin pour apporter des friandises aux cinéphiles présents.

 

 

A. Ma. (L'Avenir)