En 1998, pneus crevés et manifs - 20/02/2018

Rendeux -

Le centre de Rendeux a été la quatrième structure de ce type ouverte. En 1998, l’accueil n’est pas des plus favorables: manifestations hostiles, pneus brûlés en face des locaux, accueil plus que chahuté du gouverneur de l’époque, Bernard Caprasse.



Bourgmestre de Rendeux, il y a 20 ans, François Granville avait retrouvé les pneus de sa voiture crevés. Il se souvient de cette ouverture du centre: «Ce qui s’est passé ressemblait à ces années d’avant ...

J-M.B. (L'Avenir)