Mère de la mathématique moderne - 09/05/2012

Arlon -

La mathématicienne arlonaise Frédérique Lenger (1921-2005), épouse de Georges Papy, aura bientôt une rue à son nom, dans sa ville natale.



Son nom ne vous dit probablement rien, mais Frédérique Lenger (1921-2005), dont une rue d’Arlon portera prochainement le patronyme, n’en est pas moins une Arlonaise remarquable. Épouse de celui que l’on considère comme l’un des pères de la mathématique moderne, Georges Papy, décédé à la fin de l’année dernière, Frédérique Lenger, ne se sera pas contentée d’œuvrer dans l’ombre de celui qui fut d’abord son mentor.

Depuis Arlon, où elle enseigne au lycée royal (devenu depuis athénée royal), rue de Sesselich ...

Philippe COLLING (L'Avenir)