Le docteur Mullier n'en était pas à sa première bourde - 10/06/2011

ESTAIMPUIS - Après la médiatisation de l'affaire du docteur d'Estaimpuis qui a envoyé sa petite amie soigner une patiente, certains habitants de la région de Mouscron se manifestent. On apprend que le docteur n'en était pas à son premier coup d'essai.

Noémie n'a donc pas été la seule victime de l'insouciant docteur Mullier, désormais mieux connu sous le pseudonyme ironique "Docteur J'vais dire". Certains de ses patients n'avaient pas eu le courage de le dénoncer avant mais le reportage qu'ils ont vu à la télévision cette semaine leur ont donné envie de sortir de leur silence.

D'après les journaux du groupe sudpresse, il y a un an, il avait ...

C.J.