Didier Donfut s'est expliqué au conseil de Frameries - 28/05/2009

L'ex-ministre wallon de l'action sociale, Didier Donfut (PS), a démissionné jeudi de son poste de bourgmestre de Frameries. Son colistier Jean-Marc Dupont, qui faisait fonction depuis 2004, a prêté serment en tant que bourgmestre en titre.

En début de séance, Didier Donfut, toujours officiellement bourgmestre, a pris la parole pour donner à l'assemblée sa version des événements qui l'ont conduit à démissionner il y a deux semaines. C'était, pour rappel, dans la foulée de révélations parues dans la presse à propos des copieux revenus qu'il tirait d'une fonction d'expert au sein de deux intercommunales hennuyères.

M. Donfut a notamment rappelé que les revenus nets que lui rapportait sa convention de consultant étaient largement moins élevés que les 146.000 euros par an avancés dans la presse. Reconnaissant toutefois qu'il avait commis une erreur "en tant que socialiste", notamment en engageant son fils au sein de sa SPRL IDEE, l'ex-ministre a précisé : "Elio (Di Rupo, président du PS, NDLR) m'a demandé de faire un pas de côté et j'ai accepté. C'est lui qui m'a placé au gouvernement, il en avait le droit." Il a ajouté que, devant "la manipulation à grande échelle sur le plan médiatique" dont il aurait été victime, il ne pouvait envisager de rester bourgmestre sans repasser devant l'électeur "en 2012".

Après une suspension de séance demandée par le partenaire cdH, la séance a repris non sans quelques échanges vifs avec l'opposition écolo et avec la conseillère cdH Catherine Fonck, par ailleurs ministre francophone de la Santé. Celle-ci a reproché à Didier Donfut de "se servir du conseil communal comme d'une tribune. Frameries mérite mieux que ça", a-t-elle lancé.

Le conseiller écolo Manu Di Sabato était intervenu peu avant pour rappeler que, "tout en condamnant" ce que Didier Donfut avait fait, "les hommes ne sont jamais ni tout blancs ni tout noirs : je reconnais les choses positives que vous avez faites dans la commune", a-t-il dit. Après 17 ans de mayorat, Didier Donfut a présidé sa dernière séance presque jusqu'au bout, sa démission et la prestation de serment de Jean-Marc Dupont étant prévues à l'avant-dernier point.

Réagissez sur le Mégaphone

avec Belga