Vraiment… Charmant ce gardien lessinois !

Symphorinois 1 Lessines-Oll. 2

L.B.

Dans un départ de match équilibré, les deux formations doivent surtout tenter de dompter le vent. C’est sans doute ce qui gêne la défense lessinoise dont une approximation est mise à profit par Slaïki qui réalise la louche parfaite pour isoler Salli qui ne loupe pas l’aubaine de déflorer le marquoir (1-0, 18e ).

La RASLO l’échappe encore belle seulement quelques minutes plus tard quand une mêlée dans son rectangle s’achève par un essai percutant la latte de Charmant. C’est finalement l’un des tournants du match car, sur le contre, Coenen lance Angelini qui trompe D’Arcangelo à la 35e (1-1). Plus rien ne viendra perturber le préposé au tableau d’affichage durant la première période.

Le vent toujours soutenu est favorable aux Lessinois après les citrons. La RASLO sort plus facilement de son camp. Cela permet à Coenen et à Valentini de tenter des frappes lointaines qui ne paient cependant pas. Par contre, le vent porte le dégagement de Charmant vers Coenen qui réussit la reprise parfaite qui vient se loger dans la lucarne de D’Arcangelo via son poteau (1-2, 56e ). Lessines-Ollignies croit alors tenir le bon bout mais sur la remise en jeu, le ballon touche la main de Theves dans le rectangle. L’arbitre accorde le penalty: Salli s’avance mais Charmant détourne l’envoi (57e ).

La dernière demi-heure verra Saint-Symphorien dominer les échanges mais se heurter à une bonne défense ou à un Charmant en état de grâce. Le portier lessinois garde à lui seul les trois points dans l’escarcelle visiteuse. Les nombreux corners ou coups-francs n’auront pas raison de sa vigilance. Pour les Lessinois de Jean-Luc Depluvrez, les trois points font un bien fou après une période plus difficile.

L.B.

Les plus consultés depuis 24h