« Une défaite prévisible » de l’ASTEK

Melco Ypres 61 ASTE Kain 45

Y.V.

Ce sont les mots de Wim Meiresonne à son groupe après la rencontre perdue à Ypres. Une défaite qu'il tenait à dédramatiser, comme nous le transmettait Guillaume Payen. «Notre nouveau coach a tenu à minimiser l'impact de cette défaite. Ce nouveau revers est selon lui tout à fait compréhensible, voire prévisible. Nous avons en effet beaucoup travaillé l'intensité et la vitesse cette semaine. On a donc voulu reproduire cela sur le parquet samedi mais on a un peu trop confondu vitesse et précipitation. Cela s'est traduit dans les chiffres avec 27 pertes de balles concédées. Pourtant, tout le monde était hyper-motivé pour ce premier rendez-vous sous les ordres de notre nouveau mentor. Mais bon, on a changé complètement de mode de jeu en une semaine de temps. Il faudra montrer un peu de patience avant d'en voir les effets.»

Y.V.

Les plus consultés depuis 24h