Résistance vaine en infériorité numérique

Delcampe exclu à la 25e minute, Beloeil a bien résisté et a fait preuve de courage. Insuffisant toutefois pour espérer plus qu’une défaite. RJE Binche 1 RUS Belœil 0

Laurent BECQUART
Résistance vaine en infériorité numérique
Binche-Beloeil ©EdA - 201560432285

Le match au sommet n’en atteint pas durant les vingt premières minutes de la rencontre. Les gardiens ne sont pas mis sous pression car les occasions se font vraiment rares en ce début de partie. Le seul fait important de la rencontre est l'exclusion de Delcampe après à peine vingt-cinq minutes pour un tacle trop appuyé sur Huysman. Une sanction bien sévère pour l'Union qui se retrouve une nouvelle fois à dix pour contrer les assauts visités. Mais ces derniers ne viennent pas. Binche ne profite pas de sa supériorité numérique pour inquiéter Fagnot avant la pause.

Patience locale récompensée

Le match est néanmoins plus spectaculaire à la reprise. Dans le quatrième quart d'heure, Kababutanya et F. Berton tentent leur chance sans effet au marquoir. Binche n'est pas en reste et Fagnot est obligé d'intervenir sur un envoi cadré de Panza à la 62e . Huit minutes plus tard, les hommes de Destrain passent à côté de l'échafaud quand un coup-franc tiré par Di Nolfo s'écrase sur la transversale d'un Fagnot battu (70e ). Après une tête de F. Berton, le leader de la compétition tire enfin les marrons du feu. Un joli tir des vingt mètres de Hubaut fait mouche et offre les trois points de la victoire aux Fusionnés (1-0, 82e ).

En infériorité numérique, Beloeil perd avec les honneurs et aurait mérité le point du match nul. Il faudra néanmoins éviter les exclusions récurrentes qui ont un impact négatif sur les résultats de l'équipe mais également sur le classement. Car en y regardant de plus près, Beloeil ne serait plus en position idéale pour une participation au tour final si le championnat s'arrêtait aujourd'hui...

Les plus consultés depuis 24h