Occasions d’un côté et buts de l’autre

En retrouvant son ancienne équipe, le coach du SK espérait les trois points. Il a dû déchanter en perdant sans avoir démérité. RC Waregem 3 KSK Renaix 2

Pierre SCHOTTE

Si les locaux débutent bien, les visiteurs forcent deux corners qui auraient bien pu s’avérer dangereux pour la défense rouge et jaune après trois minutes. À la dixième, le jeune Cornélis prend la défense renaisienne de vitesse et Bamoune doit revenir pour sauver en corner.

Renaix ouvre le score à la 14e par Ngasseu d’un tir des 25 mètres en pleine lucarne (0-1). Les locaux réagissent et forcent plusieurs corners qui ne donneront rien. Ce sont, au contraire, les visiteurs qui ont bien failli doubler leur avance à la 21e : Palmieri bottant de peu à côté. Action suivie d’un centre de Lebsir pour Pottie qui rate sa reprise. De l’autre côté, Tomou évite le piège du hors-jeu et tente sa chance. Heureusement pour Huntz, son tir sort via le dessus de sa latte. Le gardien doit ensuite se détendre sur un envoi de Cornélis fort bien placé. C’est le même joueur qui reprend un coup-franc dans le filet latéral à la 34e . Un centre de Palmieri est dévié in extremis en corner devant Lebsir et sur le dégagement qui suit le botté, Huntz a un arrêt déterminant devant Znagui et sur un envoi puissant de Gbarsin, préservant ainsi l’avance de ses couleurs au repos.

La partie reprend avec cette fois, des locaux qui bénéficient du vent. C’est Gbarsin qui alerte le premier Huntz. Le gardien doit s’incliner à la 52e: un corner est repris de la tête par Tomou et ne lui laisse aucune chance (1-1). Renaix réagit bien et Ngasseu est vraiment tout près de scorer à l’approche de l’heure. À la 64e , l’arbitre accorde un penalty à Waregem pour une main peu évidente de Beeuwsaert. Tomou s’empresse à le convertir (2-1).

Un splendide effort de Timmerman à la 69e aurait mérité mieux que la reprise de Ngasseu déviée en corner. Ce n’est que partie remise car sur le botté, Bamoune égalise de la tête. Palmieri et Ngasseu auraient pu redonner l’avance aux visiteurs mais ils se sont emmêlés les pinceaux dans le petit rectangle à la 73e . Waregem reprend les devants à la 85e. Une remise en touche arrive chez Devos qui marque au travers d’une forêt de jambes (3-2). Renaix s’inclinera, Lebsir ratant l’égalisation à la dernière minute.

Les plus consultés depuis 24h