Le Tremplin s’impose en leader !

Tr. Mouscron 61 EM Blégny BC 49

V.C.
Le Tremplin s’impose en leader !
Tremplin-Blegny ©EdA - 201559614509

Match au sommet dans une série où six équipes se tiennent sur un mouchoir de poche, la venue de Blegny en terre mouscronnoise constituait pour le Tremplin une belle occasion d'occuper seul la première place du classement en cas de victoire.

Le leader brainois s'était en effet incliné samedi à Montagnard (57-56), augmentant un peu plus le capital confiance de nos régionales qui ont obtenu gain de cause suite à la réclamation déposée à l’issue du match perdu sur le fil à Awans, une rencontre qui sera par conséquent rejouée. Cela va se passer le 12décembre dans une ambiance qu'on devine électrique.

Quand Perrine s’enflamme...

Encore fallait-il confirmer la belle série du mois de novembre face à des Liégoises qui ne comptaient que deux défaites au compteur. Le premier quart-temps était pour le moins difficile avec beaucoup trop de pertes de balles et trop de libertés accordées aux ailières visiteuses qui s'en donnaient à cœur joie à distance alors que le Tremplin ripostait en allant provoquer les fautes et en convertissant sept des douze lancers francs pour imiter les dégâts à 15-22. Alex De Witte allait alors insister pour resserrer la défense et le résultat ne se faisait pas attendre. Perrine Verzele s'enflammait à la conclusion avec onze points dans le deuxième quart, bien aidée par Julien Billet, impériale à la distribution, Viaene, Vanackere et Malice.

Alors que les Liégeoises limitaient la casse grâce aux sept points de Pirlot, ce sont les visiteuses qui rentraient au vestiaire avec l'avantage au marquoir (38-33). Après la pause, le Tremplin allait gérer son avantage malgré un début de troisième quart laborieux avant de creuser l'écart à 54-43 à six minutes du terme. Le 0-6 visiteur ne changera plus rien, Mouscron se permettant d'assurer le spectacle dans la dernière minute avec trois tirs à distance réussis. «Toutes les filles étaient bien dans le match et nous n'avons jamais paniqué quand l'adversaire s'énervait. Cette victoire nous fait du bien même si nous sommes conscientes qu'il reste beaucoup de travail pour pouvoir rester sur le podium jusqu'au bout de la saison», confiait Perrine Verzele.

Le coach Alex de Witte refusait pour sa part de verser dans l'euphorie au terme d'une partie bien dirigée par le duo Derock-Coppenolle: «On a su se remettre en question après un premier quart-temps difficile sur le plan défensif et chaque joueuse a su tenir son rôle mais c'était quand même moins bon que lors des dernières semaines.» Pas mal quand même pour une équipe toujours privée de quatre joueuses.

V.C.

Les plus consultés depuis 24h