« Le dernier qu’on pouvait perdre »

Als. Berlgrade 90 CEBA Enghien 73

Y.V.

Les Enghiennois se sont fait rejoindre samedi à la quatrième place par leur hôte du soir (sept victoires et quatre défaites). «C'est le dernier match que l'on pouvait encore perdre dans ce premier tour. L'équipe de Belgrade a sorti un très bon match et sa victoire ne souffre aucune contestation. Par contre, et même si cela n'explique pas totalement notre défaite du week-end, je ne peux m'empêcher de mettre en cause l'arbitrage partial de M. Rigotti. Son collègue a sifflé correctement mais lui, vraiment pas du tout! Avant même la rencontre, il est déjà venu nous donner un petit aperçu de ce qui allait suivre. Il a sifflé contre nous durant quarante minutes et a réussi à énerver tout le monde mais pas de chance pour lui, il était visionné lors de cette rencontre.»

Y.V.

Les plus consultés depuis 24h