Gaspillage inexplicable de la part des visiteurs

Gosselies 2 Warcoing 2

L.B.

«Ce fut lamentable, mauvais de chez mauvais.» C'est de la sorte que s'exprimait Jacky Hornebecq, le trésorier warquinois à l'issue des débats. Et pourtant, la première demi-heure souriait aux joueurs olympiens. Lecoustre lançait Diallo qui faisait parler sa vitesse pour l'ouverture du score (0-1, 10e ).

Placés sur orbite, les hommes de Pascal Michel ne se rassasiaient du tout pas de cette avance. Après un tir signé de la part de Marzougui, Delneste profitait d’une perte de balle locale dans l’axe pour doubler l’avantage des siens (0-2, 21e ). Trois minutes plus tard, un penalty flagrant pour Warcoing était oublié par l’arbitre de la partie. Par contre, de son côté, Gosselies en héritait d’un juste avant la pause, Bombélé se chargeant de relancer l’intérêt de la partie en convertissant la sentence (1-2, 38e ).

La seconde période allait être assez terne pour les supporters visiteurs. Warcoing ne parvenait en effet plus à aligner deux passes e suite. «Certains de nos joueurs ne donnaient pas l'impression d'être concernés par la partie», précisait Jacky Hornebecq. L'arbitre n'aidait pas non plus les Warquinois en oubliant un second penalty suite un tir de Lecoustre contré par une main d'un défenseur local dans le rectangle de Gilain.

À dix minutes du terme, le lob de Delneste est dévié du bout des doigts par Gilain (80e ). Et ce qui devait arriver, arriva à trois minutes du terme. Un tir local était dévié au premier poteau par Aaziz dans son propre but (2-2, 87e ). «On n'a rien à revendiquer de plus après cette piètre prestation. L'équipe de Gosselies s'est montrée beaucoup plus courageuse que la nôtre. Je suis déçu pour les supporters qui ont fait toute cette route pour voir un tel spectacle», regrettait encore le trésorier visiteur.

L.B.

Les plus consultés depuis 24h