Des Casseroles attachantes

Gosselies 2 Warcoing 2

Étienne gilain
Des Casseroles attachantes
Gosselies - Solre (Footbaal) ©ÉdA – 201379955179

Arbitre: M. Ravignon.

Cartes jaunes: Devalle, Catrain, Aaziz, Marzougui, De Castro.

Buts: Diallo (11e , 0-1), Delneste (23e , 0-2), Lima Bombele (40e , 1-2 sur pen.), Gilliard (88e , 2-2).

GOSSELIES: Gillain, Lifa Bombele, Gilliard, Bakkouche, Catrain, Antenucci (68e Taj), Cuypers, Nitelet, Lima Bombele (63e Scimemi), Dacruz (81e Luzietti), Boucher.

WARCOING: Lopes, Devalle (63e David), Quivy, De Castro, Vandenberghe, Vanherpe, Milito, Marzougui (59e Leroy), Delneste, Lecoustre, Diallo (29e Aaziz).

Le partage face à l’ogre de la P1, c’est au minimum ce que les Gosseliens méritaient. C’est que les Casseroles ont admirablement redressé la barre après une première demi-heure difficile émaillée de nombreuses imprécisions. Diallo (avant de sortir blessé) et Delneste en profitaient pour fusiller Gillain.

La suite? Quasiment un cavalier seul des hommes de Michel Errico qui repointaient le bout du nez avant le repos grâce à un penalty arraché et transformé par Bombele.

À la reprise, les Casseroles intensifiaient leur pressing. Tour à tour Cuypers, Nitelet et Taj héritaient d’occasions uniques d’égaliser. Mais, soit l’envoi filait à côté soit Lopes sortait le grand jeu pour maintenir l’Olympic devant.

Trois nouvelles grosses possibilités plus tard, les Gosseliens, qui venaient de perdre Dacruz sur blessure, commençaient à désespérer lorsque, à deux minutes du coup de sifflet final, Gilliard surgissait pour propulser de la tête un caviar de Catrain hors de portée du portier visité, libérant les Rouge et Jaune et leur offrant un point logique. Même si, dans les arrêts de jeu, Aaziz et Lecoustre auraient pu en décider autrement.

Les plus consultés depuis 24h