Entre deux belles équipes, le spectacle promet !

Péruwelz reçoit Ostiches… au stade des «Géants» par la grâce de Gérard Nauw qui adresse un dernier clin d’œil à son successeur à succès!

Entre deux belles équipes, le spectacle promet !
FOOTBALL P2A VENDREDI ©ÉdA
Nicolas NORTIER

On connaît la «gentille» rivalité qui anime «Géants» et Ostichois occupant la même enceinte.

Quand les deux équipes jouent en même temps, il est logique que la mieux classée ait la priorité.

C'est pour cette raison que Gérard Nauw s'était arrangé avec ses homologues pour inverser les rencontres pour bénéficier du billard plutôt que des labourés ostichois… On aura donc un Péruwelz – Ostiches à Ath (coup d'envoi 14h30), ce qui n'embête nullement Patrice Meurant: «Le match promet d'être intéressant sur un beau terrain bien large, ce qui n'est pas pour nous déplaire.» Par contre, le timing plaît un peu moins au tacticien: «Nous sommes fort déforcés pour le moment avec pas mal de blessés ou suspendus. On se doutait bien qu'on allait avoir un mois de novembre compliqué et c'est ce qui se passe. Ajoutez le match d'Anvaing dans lequel nous n'avons pas fait mauvaise figure mais où rien n'a tourné pour nous, on essaie de faire avec les moyens du bord mais le moins que l'on puisse dire, c'est que cet affrontement ne tombe pas au meilleur moment pour nous, avance l'entraîneur péruwelzien qui aimerait juste, un peu plus de concurrence même si c'est difficile puisqu'il faut jongler avec les problèmes d'effectif de la P2 et de la P4. Bref, un match nul serait déjà considéré comme un très bon résultat.»

Alors qu’Harchies/Bernissart va à Maubray – nouveau week-end positif pour les leaders en vue? – le Pays Blanc reçoit Estaimbourg (pas évident!) pendant qu’Anvaing se farcira Meslin Grand-Marais. De belles opérations à faire une fois de plus!

Moment idéal

Philippe Labie qui a repris les rênes des mains de Gérard Nauw ne peut que se réjouir de l'évolution: «Sept sur neuf en championnat et une qualification en coupe, il n'y a pas lieu de se plaindre en effet! Je m'empresse de dire que cette transition sans heurts est due au groupe, positif, chouette et bourré de qualités. Ça se voit autant dans la présence aux entraînements qu'en match.»

Le successeur se réjouit de l'affiche du week-end: «Nos statistiques sont positives; j'y ajoute une rencontre difficile à Thumaide dimanche dernier mais au terme de laquelle nous avons émergé. Nos adversaires ont joué avec leurs armes; de notre côté, même si le beau jeu et la circulation de balle n'y étaient pas, on a gagné pour la première fois là-bas et c'est bien l'essentiel! «

L'entraîneur ostichois attend dimanche avec impatience: «Face aux équipes qui ne font pas le jeu, nous avons des difficultés; c'est pour cette raison que je n'ai pas peur d'affirmer que notre tâche sera peut-être plus aisée ce week-end avec la venue de Péruwelz. Le beau terrain va faire plaisir aux deux opposants, je suis persuadé qu'on verra un bon match de foot. Côté effectif, je n'ai pas à me plaindre: Delbecq est toujours absent mais je récupère Julien Collie qui revient de suspension. Ca me promet bien du plaisir au niveau de la sélection qui risque d'être pénible! «

Mais comme on dit: «Abondance de biens ne nuit pas!»

Les plus consultés depuis 24h