Déjà un match à six points

La pression sera forte dimanche pour les Velainois qui accueillent Rongy. Les promus n’ont pas le droit de perdre face à un team décimé.

Vincent COPPENOLLE
Déjà un match à six points
Football Provincial ©ÉdA – 201515203412

Les choses se décantent en deuxième partie de classement et si quelques équipes doivent absolument engranger avant la pause hivernale, quelques rencontres capitales se profilent.

Le duel entre Velaines et Rongy sera déjà très important pour les deux équipes qui connaissent de gros problème d’effectif.

Forfait en juniors

Si les blessures minent le moral des Velainois, les «Diables Rouges» sont tracassés par un nombre impressionnant de suspendus.

Pour Damien leleu, la situation est très grave puisqu'il ne disposera pas du moindre attaquant ce dimanche: «Je ne sais pas dans quel dispositif nous allons nous aligner. J'ai cinq suspendus et nous ne parvenons pas à nous calmer. Depuis le début de la compétition, nous ne sommes parvenus qu'à cinq reprises à terminer le match à onze. C'est évidemment insuffisant quand on veut assurer le maintien. Pire, je suis obligé de déclarer forfait samedi avec mes juniors pour qu'un maximum de jeunes soient disponibles le lendemain pour aider l'équipe fanion à Velaines.»

En s'inclinant lourdement le week-end passé contre Molenbaix, les «Diables Rouges» n'ont pas préparé leur prochain rendez-vous de manière optimale.

«On a manqué de combativité et on a terminé à neuf. On ne peut pas espérer de miracle dans ces conditions. On retire quand même du positif dans l’équipe puisque deux nouveaux joueurs viennent de signer et pourraient être alignés d’ici deux ou trois semaines.»

Complet en janvier ?

La situation n’est pas vraiment plus satisfaisante du côté de Velaines où Luc Chmelicek n’en finit plus de compter ses blessés.

«Chaque semaine, on espère récupérer quelques garçons mais au contraire, on perd toujours l’un ou l’autre élément supplémentaire. On peut vraiment dire qu’on n’a pas de chance cette saison mais j’ai bon espoir de récupérer un groupe complet en janvier.»

Dans ces conditions, le match perdu à Bléharies n’a pas vraiment permis de préparer la prochaine échéance.

«J’ai appris deux heures avant le match que mon gardien était blessé. Nous avons dû aligner le dernier rempart des P4 mais après vingt-cinq minutes, Bléharies avait déjà inscrit quatre buts. Dans les vestiaires, j’ai exigé une réaction des joueurs afin de bien préparer le rendez-vous contre Rongy. On a relevé la tête, ce qui était positif même si au final la défaite était sévère contre le leader.»

Les promus savent qu’une défaite est interdite ce week-end face au quinzième du championnat.

«Une victoire nous donnerait de l’air mais nous devons penser au long terme en sachant que les prochains adversaires sont Leuze/Lignette et Obigies, les deux équipes qui nous précèdent au classement. Il sera donc capital d’engranger avant les rencontres difficiles contre le Pays Blanc et la Montkainoise avant la trêve.»

D’autant que l’année 2013 commencera par un match capital contre le Risquons-tout.

Les plus consultés depuis 24h