Philippe Delattre décédé en prison

Le 14 août 2004, vers 6 h 20, le magistrat de service du parquet de Tournai est avisé du décès de Philippe Delattre survenu dans sa cellule de la prison de Tournai.

Le médecin de garde appelé par les services de l'administration pénitentiaire a rédigé un certificat médical concluant à la mort par suicide. Aucun désordre particulier n'a été relevé et deux lettres écrites par Philippe Delattre dans lesquelles il explique son geste sont retrouvées.

Par celles-ci, il exprime son mal être général ainsi que les motivations de son acte. Il évoque sa vie avec son épouse et s'épanche également sur tout le mal que lui a fait Dany Coton. Il conclut en disant qu'il n'a plus aucun but dans sa vie et qu'il n'a donc plus aucune raison de vivre.

Les plus consultés depuis 24h

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...