L'humour, du rire à l'arme

L'humour peut être un extraordinaire outil relationnel. Encore faut-il savoir l'utiliser... C'est le postulat de l'ouvrage de Bruno Humbeeck.

Pascal Lepoutte

Travailleur psychosocial à Péruwelz et formateur à l'université de Mons, Bruno Humbeeck est un auteur prolifique. Nous avions présenté dans ces colonnes De Blanche-Neige à Harry Potter, des histoires à survivre debout. Sa dernière livraison, L'humour pour aider à grandir, qui vient de sortir aux Éditions Mols s'ajoute à de nombreuses publications et en précède trois autres à paraître dans la même collection «Être et conscience». L'écriture, déclare le chercheur, «me permet de mettre de l'ordre dans ce que je pense confusément».

Les outils de la résilience

Ce nouveau livre s'adresse à un large public : parents, enseignants, travailleurs sociaux, éducateurs... «Je suis un vulgarisateur. Je veux transmettre des outils de travail que tout le monde peut utiliser concrètement, sans simplification à outrance.» La démarche, qu'on peut situer dans une dynamique de recherche-action, n'est pas si courante dans un domaine où le jargon a tendance à décourager le lecteur non initié.

Bruno Humbeeck est persuadé que, pour les travailleurs sociaux, comme pour les représentants d'autres professions où on entre en relation avec les autres, l'humour est un formidable instrument d'intervention psychosociale. Dont il convient néanmoins de maîtriser les effets...

En remontant aux sources du rire, il tente de montrer, bien aidé par les illustrations de Maxime Berger, qu'il est nécessaire pour en user de connaître ce mécanisme, ce qui le rend possible mais aussi que, mal utilisé, l'humour peut avoir l'effet inverse à celui recherché, devenir une arme de destruction massive.

Ainsi, demande l'auteur, «combien d'enseignants ne se sont-ils pas plongés dans un immense moment de solitude pour avoir tenté, sans préparation, de faire rire leurs élèves?» La vanne ne faisant marrer que le prof, cela peut se retourner contre lui... «Les plaisanteries mal reçues, les blagues inappropriées ou les mots d'esprit maladroits écrasent parfois plus qu'ils ne relèvent. Les dommages collatéraux des moqueries, des sarcasmes ou de l'ironie, ces faux frères de l'humour, sont sur ce point parfois considérables...» Cela, on ne l'apprend pas dans les écoles normales!

Et ça vous fait rire?

L'humour n'est pas «la formule magique qui transforme le loup en agneau»; il permet de rentrer en relation mais dès qu'il renonce à la bienveillance, il se met à marcher de travers, estime Bruno Humbeeck. Certaines règles doivent être respectées : «Le rire ne change pas le réel mais modifie la façon doit on perçoit le réel. Il faut ensuite revenir à la réalité en sachant qu'elle n'a pas changé!»

Son livre tente de répondre aux questions suivantes : Qu'est ce qui fait rire l'enfant?; Comment ce rire puéril va-t-il évoluer?; Qu'est ce qui doit s'y transformer pour amener nos adolescents postmodernes à s'esclaffer? (il parle de l'humour cool, comme H ou Michael Youn); Que faut-il ajouter pour que cette tranche d'humour se préserve chez l'adulte au-delà des drames qu'il traverse?

On ne partage pas le même humour partout, on ne le pratique pas n'importe quand. Il évolue aussi avec l'âge, change d'une génération à l'autre : «Les adultes ont du mal à comprendre qu'Éric et Ramzy fassent se bidonner les jeunes. Par contre, ceux-ci sourient à peine en voyant les gags tartes à la crème de Laurel et Hardy».

L'humour serait un bon baromètre de la bienveillance qui existe dans une relation, (y compris affective, il devient alors «une arme de séduction massive»!) : humanisant et épanouissant, il l'enrichit, donne du goût à la vie... «Le rire ne s'impose pas. Il se propose du bout des lèvres,», précise encore M. Humbeeck.

Cet ouvrage (par ailleurs un «bel objet»), qui évoque aussi, fait référence à Titeuf, un poisson rouge indéridable (!), Mickey Mousse, Kant, Coppens ou aux leçons données par Sabine Dardenne..., n'est pas dénué de bons mots, ni d'une pointe d'humour. C'eût été un comble...

www.editions-mols.eu

Les plus consultés depuis 24h

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...