L'E313 doit être élargie d'urgence

L'autoroute entre Anvers et Liège est une des plus encombrées de Belgique. Deux députés flamands réclament son élargissement. D'urgence.

L'E313 doit être élargie d'urgence
578312 ©(photo Belga)

Les files sur les autoroutes qui conduisent à Bruxelles sont connues de tous les navetteurs, mais il en est d'(encore) pires : l'E313, qui relie Anvers à Liège, « n'est pas surchargée que durant les heures de pointe : elle dépasse sa capacité maximale pendant plus de 14 heures par jour », détaille le député flamand Lode Ceyssens (CD & V).

Avec sa collègue Griet Smaers, l'élu limbourgeois a fait ses calculs : « Ce sont 150 000 véhicules, dont 32 000 camions, qui empruntent quotidiennement cette autoroute : le transport de marchandises y est plus important que sur l'E17, entre Anvers, Gand, et Courtrai. Depuis 2008, ce trafic n'a fait qu'augmenter : cette croissance atteint même 26 % en Campine. » La saturation de l'autoroute entraîne des files, « catastrophiques pour l'économie » insistent les deux élus. L'E 313 véhicule également une très mauvaise image en matière de sécurité routière : les accidents y sont fréquents à certains endroits, par exemple à hauteur de l'échangeur de Lummen, de la sortie de Geel-Ouest, ou encore à l'approche de Massenhoven, et sur la portion de ring entre Anvers-Est et Wommelgem.

Pour en sortir, il faut des travaux d'infrastructures, plaident Lode Ceyssens et Griet Smaers. Et la controverse autour de l'achèvement du ring autoroutier d'Anvers leur laisse craindre que ces travaux prennent du retard. Or, il y a urgence, plaident-ils. Ils réclament donc un « plan global » pour la Campine et le Limbourg.

« Toutes les pistes doivent être envisagées », insiste Lode Ceyssens. « Se focaliser sur un seul mode de transport n'aurait en effet aucun sens : il faut tout faire à la fois. » Entendez : élargir le canal Albert, ou encore réaliser le « Rhin d'acier », cette ligne de chemin de fer entre Anvers et la Ruhr, via les Pays-Bas... qui rechignent à la laisser construire. Et surtout élargir l'autoroute.

« Ce plan global doit balayer tous les secteurs : la mobilité, l'économie, la sécurité routière, et aussi l'environnement », plaide Griet Smaers. Mais l'objectif essentiel est d'obtenir de la ministre flamande de la Mobilité et des Travaux, Hilde Crevits (CD & V) des budgets et un calendrier précis de travaux d'élargissement.

Car si Hilde Crevits a déjà pris des mesures, ces dernières années, c'est surtout pour stimuler la sécurité routière sur l'autoroute Anvers-Liège. Une meilleure signalisation, notamment mobile, a amélioré la situation, conviennent les deux députés, « mais sans rien changer à la capacité d'absorption de l'E 313 ».

Griet Smaers et Lode Ceyssens comptent interpeller la ministre responsable dans les semaines à venir. En insistant sur le fait que des files sur l'autoroute de Liège se reportent souvent sur le ring d'Anvers lui-même, « pratiquement jusqu'au tunnel Kennedy ». Mais ils auront fort à faire pour convaincre Hilde Crevits et ses collègues de ne pas d'abord penser à l'achèvement de ce ring. En tranchant un dilemme cruel : tunnel, ou viaduc ?

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...