93.000 contrôles et une pointe à 213km/h pour l'opération Speed II

La Police a contrôlé 92.665 véhicules à l’occasion de l’opération Speed II ce mercredi. 3.779 infractions ont été constatées. Avec une pointe hallucinante à une vitesse maximale de 213km/h.

93.000 contrôles et une pointe à 213km/h pour l'opération Speed II
550054 ©(photo Reporters)

Ce mercredi 14 octobre, entre 10h et 15h, la Police de la route a contrôlé 92.665 véhicules à l’occasion de l’opération Speed II. 3.779 infractions ont été constatées. Avec une pointe hallucinante à une vitesse maximale de 213km/h.

L’opération était menée à plusieurs endroits en même temps, dans chaque province, à l’aide de radars fixes ou mobiles. Tous les radars automatiques étaient en sus en fonction. Certains automobilistes ont donc pu être contrôlés plusieurs fois, préciseTine Hollevoet, porte-parolede la Police.

Au total donc, 92.665 véhicules ont été contrôlés par les radars mobiles et 3.779 étaient trop rapides. 252 conducteurs ont été interceptés et 15 permis retirés. 84 policiers étaient à pied d’œuvre, aidés par 2 français et 2 néerlandais.

L’objectif était préventif, souligne Tine Hollevoet. «Les excès de vitesse restent l’une des causes principales d’accidents mortels. Et un accident avec blessé sur trois est causé par une vitesse trop élevée». Augmenter la chance d’être contrôlé est donc, pour la Police, un moyen de lutter contre les excès de vitesse et donc, contre les accidents. Car les objectifs des Etats Généraux de la Sécurité Routière sont ambitieux : moins de 750 décès en 2010 et moins de 500 en 2011.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...