Tempête Elliott: les images édifiantes d'une ville figée dans la glace à cause du blizzard

Suite au passage de la tempête hivernale Elliott, la ville de Fort Erié, au Canada, s'est retrouvée couverte d'un manteau de glace. De quoi donner des images spectaculaires !

Florent Gobert
A person and dog walk by homes covered in ice at the waterfront community of Crystal Beach in Fort Erie, Ontario, Canada, on December 28, 2022, following a massive snow storm that knocked out power in the area to thousands of residents. (Photo by Cole Burston / AFP)
Les maisons de Fort Erié se sont transformées en glaçons géants. ©AFP or licensors

Importantes chutes de neige, vent glacial, baisse brutale des températures: le "blizzard du siècle" a fait des ravages aux Etats-Unis. Alors que les Etats-Unis sortent lentement de cette tempête historique qui a causé la mort d'au moins 59 personnes selon un dernier bilan, le blizzard n'a pas non plus épargné le Canada.

Les images impressionnantes de la tempête hivernale historique aux États-Unis

La province de l'Ontario, dans le Sud-Est du pays, a été particulièrement touchée avec des températures ressenties descendues jusqu'à -40°C. Là aussi, les conditions météo commencent doucement à s'améliorer, permettant aux habitants de découvrir l'ampleur des dégâts.

A Fort Erié, une ville située près des chutes du Niagara et de la frontière avec les Etats-Unis, les maisons se sont carrément figées dans la glace, comme le montre une vidéo édifiante diffusée sur les réseaux sociaux.

Mais qu'est ce qui a donc pu engendrer de tels paysages, dignes du film catastrophe "Le Jour d'Après" ? En réalité, les vents causés par la tempête étaient si violents que les vagues du lac Erié, qui borde la ville, ont submergé les habitations, le froid polaire finissant le travail.

People walk by homes covered in ice at the waterfront community of Crystal Beach in Fort Erie, Ontario, Canada, on December 28, 2022, following a massive snow storm that knocked out power in the area to thousands of residents. (Photo by Cole Burston / AFP)
Recouvertes d'un manteau de glace, les habitations sont méconnaissables. ©AFP or licensors

"De grosses vagues provoquées par les fortes rafales à plus de 120 km/h sont passés par-dessus le mur de brise-lames, puis ont gelé très rapidement pendant le gel éclair", a expliqué le météorologue de Global News, Ross Hull.

Le blizzard a même redonné tout son sens au quartier de Crystal Beach, où la neige et la glace ont cristallisé les maisons des riverains du sol à la toiture.

Quelques kilomètres plus loin, les chutes du Niagara ont également subi le passage de la tempête. Les chutes d’eau les plus célèbres du monde ont été partiellement gelées, se transformant en un paradis hivernal.

Loin de ces images féériques, la tempête a eu des conséquences bien plus dramatiques. De l'autre côté de la frontière canado-américaine, le comté d'Erie, situé dans l'Etat de New York, rassemble à lui seul 37 des 59 décès recensés liés à cette "bombe cyclonique" qui paralyse le pays de l'Oncle Sam.

Des personnes sont mortes parce qu'elles n'avaient pas de chauffage chez elle par un froid polaire, d'après les autorités. D'autres ont été retrouvées sans vie dans leur voiture ou dans la rue.

A Noël, le froid s'est fait ressentir à divers degrés dans une grande partie du pays, jusqu'au Texas et en Floride, peu habitués à de telles conditions météorologiques.

Ces dernières s'amélioraient mercredi, avec des températures en hausse.

Le redoux annoncé fait craindre à des inondations aux USA

Mais "à mesure que les températures se réchauffent, nous nous attendons à ce que la neige fonde et à de possibles inondations causées par une fonte rapide", a averti Mark Poloncarz, un responsable du comté d'Erie.

La gouverneure de l'Etat de New York, Kathy Hochul, a demandé aux diverses agences locales de se préparer en prévision d'"inondations potentiellement dangereuses".

Pompes à eau, générateurs et sacs de sable étaient prêts à être distribués, notamment pour le comté d'Erie, selon un communiqué.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...