22,2°C, le 28 octobre le plus chaud de l’histoire en Belgique: « 40% des jours records datent du 21e siècle »

Ce vendredi 28 octobre 2022 est devenu le 28 octobre le plus chaud depuis le début du relevé des températures en 1833.

Belga
 Ces températures élevées pour la saison résultent «des courants du sud de la partie subtropicale de l’océan Atlantique et de l’Espagne», explique David Dehenauw.
Ces températures élevées pour la saison résultent «des courants du sud de la partie subtropicale de l’océan Atlantique et de l’Espagne», explique David Dehenauw. ©photlook – stock.adobe.com

À 13h, le mercure indiquait 22,2 degrés à Uccle, rapporte le site internet de l’Institut royal météorologique (IRM). Le précédent record datait de 1913, avec un thermomètre à 20,2 degrés, a confirmé le météorologue David Dehenauw sur son compte Twitter.

Ces températures élevées pour la saison résultent "des courants du sud de la partie subtropicale de l’océan Atlantique et de l’Espagne", explique David Dehenauw. "Cet air chaud vient vers nous". Il y aura encore quelques jours assez chauds pour cette période de l’année, mais "à la fin des vacances d’automne, le mercure avoisinera à nouveau les 12 degrés", assure le météorologue.

Ce qui est particulièrement frappant, c’est que 40% des jours records datent du 21e siècle, alors qu’il n’est entamé que depuis 22 ans

"Ce qui est particulièrement frappant, c’est que 40% des jours records datent du 21e siècle, alors qu’il n’est entamé que depuis 22 ans", remarque de son côté le météorologue Frank Deboosere sur VRT NWS.

"À l’inverse, les relevés des températures les plus basses ont été effectués à la fin du 19e et au début du 20e siècle. Ce n’est pas un hasard. C’est dû au réchauffement de la planète", conclut-il.