Vague de chaleur attendue en Belgique: tout le pays en alerte orange dès mercredi, sauf la Côte

L’ensemble des régions, à l’exception de la Côte, passeront en code orange dès mercredi en raison de la vague de chaleur attendue en Belgique la semaine prochaine, est-il indiqué dimanche sur le site de l’Institut royal météorologique (IRM).

Belga
 On pourrait atteindre, voire dépasser les 35°C la semaine prochaine en Belgique.
On pourrait atteindre, voire dépasser les 35°C la semaine prochaine en Belgique. ©Photo News

Le mercure atteindra en effet les 30°C mercredi et continuera de grimper les jours suivants, le thermomètre marquant 33°C jeudi, jusqu’à 34°C vendredi et samedi, tandis que les maxima pourraient s’établir à 35°C dimanche, voire les dépasser dans certaines régions.

L’IRM parle d’une vague de chaleur climatique nationale lorsque les maxima à Uccle atteignent au moins 25,0°C durant au moins cinq jours consécutifs parmi lesquels le seuil des 30,0°C est atteint durant au moins trois jours.

Mardi dernier, l’IRM avait déjà émis une alerte jaune de chaleur. En code jaune, il est demandé de faire particulièrement attention aux personnes âgées et affaiblies et de veiller à ce qu’elles boivent en suffisance et ne restent pas en plein soleil.

L’avertissement de chaleur orange est établi notamment lorsque le thermomètre indique durant trois jours consécutifs une température maximale de 32°C ou plus. Il est alors conseillé à toutes et tous de boire régulièrement, de se vêtir légèrement, de fractionner ses portions alimentaires, de privilégier des endroits frais et de fermer portes et fenêtres pour éviter la chaleur extérieure.

"Prenez soin des animaux en leur donnant à boire et en évitant de les laisser au soleil", poursuit l’IRM.

La chaleur et la sécheresse favorisent en outre les départs de feu dans la nature. Il est donc conseillé de se montrer particulièrement prudent. Dès lundi, il sera d’ailleurs interdit de fumer et de faire du feu dans toutes les forêts et réserves naturelles flamandes, ont décidé les autorités du nord du pays. En Wallonie, le Département de la Nature et des Forêts (DNF) poursuit ses actions de sensibilisation, de prévention et de surveillance et certaines provinces, comme Liège, ont pris un arrêté d’interdiction des feux en plein air afin de limiter les risques.

Le code orange pourra être revu en fonction de l’évolution de la situation, conclut l’IRM.

En Belgique et en Europe, le mois de juillet et ses fortes chaleur ont été propices aux départs de feu, provoquant parfois des incendies de grande ampleur. La multiplication des vagues de chaleur est une conséquence directe de la crise climatique selon les scientifiques, les émissions de gaz à effet de serre augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence.