Orages en Belgique ce 20 mai 2022: rues, champs et tunnels inondés (vidéos)

Ce vendredi 20 mai 2022, le code orange pour les orages a été longtemps en vigueur en Belgique. Quelques dégâts ont été provoqués par les averses.

Augustin Pirard

Après avoir déjà provoqué de nombreux dégâts jeudi, de fortes averses orageuses ont de nouveau douché le pays.

Le numéro 1722 activé, le code orange d’actualité dans de nombreuses provinces, des rafales de vent… La Belgique s’attendait à de nouveaux orages. Ceux-ci sont arrivés un peu partout, mais finalement, c’est l’extrême sud-est qui a été confronté à un fort orage.

Quelques dégâts sont à déplorer.

Du côté de Brussels Airport, de nombreux vols au départ et à l’arrivée de Zaventem ont été retardés. »Vers 13h30, nous avons dû arrêter les opérations au sol sur le tarmac pendant une vingtaine de minutes et cela a bien sûr eu des conséquences », a déclaré la porte-parole Nathalie Pierard à Het Laatste Nieuws. 5 vols ont été annulés préventivement.

À Mons, c’est une habitude, les tunnels du ring ont une nouvelle fois pris l’eau. C’est d’ailleurs très souvent le cas dès qu’il y a une grosse pluie.

 Un tunnel du ring de Mons.
Un tunnel du ring de Mons.

À Huy, le dispositif " grand vent " a été activé. Parcs et rues boisées ont été fermés ce vendredi. Tout comme hier.

À Nivelles, des pluies intenses sont tombées vers 13h. Elles ont duré une petite demi-heure et momentanément, plusieurs voiries se sont retrouvées sous eau.

Premier bilan? Des remontées d’égout ont été constatées dans le centre-ville, notamment dans un magasin et dans un restaurant. Par contre, il y a eu des coulées de boue qui ont provoqué quelques sueurs froides à Baulers, du côté d’Alzémont.

Pas de coulée de boue cette fois à l’allée du Jaquemart, malgré la pluie intense: les ballots de paille en bordure de champ ont joué leur rôle.
Pas de coulée de boue cette fois à l’allée du Jaquemart, malgré la pluie intense: les ballots de paille en bordure de champ ont joué leur rôle. ©© EdA

Au Brabant wallon toujours, les orages importants ont quelque peu semé la pagaille. Parmi les communes touchées, on trouve Wavre, Walhain, Incourt, Mont-Saint-Guibert, Chastre et, dans une moindre mesure, Villers-la-Ville. Les fortes précipitations ont surtout inondé les voiries, avec une montée parfois inquiétante du niveau de certains ruisseaux.

Les orages ont provoqué surtout des coulées de boue, comme ici à Nil-Saint-Vincent (Walhain).
Les orages ont provoqué surtout des coulées de boue, comme ici à Nil-Saint-Vincent (Walhain). ©© EdA

À Landen, dans la province du Brabant flamand, certains élèves de l’école primaire Sainte-Gertrude ont été contraints de quitter l’établissement scolaire plus tôt après l’inondation de leur classe.

Finalement, c’est peut-être à Maasmechelen que les images sont les plus impressionnantes. L’orage a provoqué des inondations dans le centre et plusieurs rues ont pris l’eau. Le système d’égouts n’a pas réussi à traiter la grande quantité d’eau.

En Flandre toujours, c’est la province de Limbourg qui est restée le plus longtemps sous code orange. Les averses et le vent étaient bien présents. Comme on peut le voir sur ces images à Hasselt.