L’air est très pollué au Parc royal de Bruxelles

Le degré de pollution est très élevé à plusieurs endroits de la Région bruxelloise, selon une étude menée par le parlementaire Joris Pochet en collaboration avec l'université d'Anvers.

L’air est très pollué au Parc royal de Bruxelles

La qualité de l’air dans le Parc de Bruxelles (parc royal), où de nombreux joggeurs viennent se dégourdir les jambes, est préoccupante, ressort-il d’une étude du parlementaire flamand Joris Pochet (CD&V), menée en collaboration avec l’Université d’Anvers. L’air que l’on y respire est presque aussi déplorable que dans la rue de la Loi, une artère très fréquentée située à proximité. Le piétonnier du centre obtient, en revanche, de bons résultats.

La qualité de l’air a été mesurée à 12 endroits différents de la Région bruxelloise, de la Place de la Bourse au Parc de Bruxelles, en passant par la VUB et la commune de Jette.

D’après l’étude, le degré de pollution de l’air est très élevé à plusieurs endroits de la capitale. Dans la rue de la Loi, il est ainsi quatre fois plus important qu’à Watermael-Boitsfort ou à la VUB.

«Au plus on s’éloigne du trafic, au plus la pollution diminue»

Les valeurs obtenues dans le Parc de Bruxelles sont également très élevées. Les mesures ont été effectuées le long des allées extérieures du parc qu’empruntent de nombreux joggeurs tous les jours. Les résultats montrent que le degré de pollution de l’air y est presque aussi élevé que dans les rues de la Loi et Belliard, réputées pour la densité de leur trafic.

«Est-il vraiment sain de continuer à faire du jogging dans le Parc de Bruxelles», s’interroge dès lors Joris Pochet.

Le professeur Roeland Samson, de l’Université d’Anvers, nuance quelque peu. «La qualité de l’air n’est pas mauvaise partout dans le parc. Au plus on s’éloigne du trafic, au plus la pollution diminue», conclut-il.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.